in

3 conseils pour bien prendre soin des dents de votre chien

Crédits : maforke / iStock

On pense souvent que le fait qu’un chien ait une mauvaise haleine est plutôt normal, mais que nenni ! Tout comme nous, votre toutou a besoin de prendre soin de ses dents pour prévenir les maladies bucco-dentaires. Et comme il n’a pas de main pour se les brosser tout seul, vous allez devoir lui donner un petit coup de main. Pour vous aider, voici 3 conseils à appliquer pour que votre chien garde une bonne dentition toute sa vie. 

1- Commencez dès son plus jeune âge 

Chien qui se fait vérifier les dents chez le vétérinaire
Crédits : Albina-Gavrilovic / iStock

Bien que ce ne soit pas du tout le cas dans la tête de la plupart des propriétaires, vous devriez mettre l’hygiène dentaire de votre chien au même plan que d’autres choses très importantes, comme l’alimentation, les activités ou encore le toilettage. C’est pourquoi il convient de commencer le plus tôt possible. En effet, plus tôt vous habituerez votre chiot à le manipuler, plus ce sera simple par la suite de pratiquer des soins sur lui. De cette manière, vous donnez l’indication à votre chien que ce soin est normal, au même titre qu’une séance de brossage par exemple.

Prendre soin des dents de votre animal dès son plus jeune âge vous permettra de prévenir les maladies dentaires. Dans un premier temps il vous suffira tout simplement de contrôler régulièrement les dents de votre chien. Pour ce faire, soulevez les lèvres tout autour de la bouche et observez les dents avants et arrières. Attention de ne pas brusquer votre chien, allez-y en douceur ou vous risqueriez de lui faire peur et de vous faire mordre. 

2- Brossez-lui les dents régulièrement 

Chien qui se fait brosser les dents
Crédits : AndreyPopov / iStock

Tout comme pour nous, la meilleure manière de prévenir les maladies liées à l’hygiène bucco-dentaire est le brossage des dents. Pour qu’il soit efficace, le brossage doit être effectué quotidiennement dès l’âge de 6 mois. Avant cet âge, vous pouvez commencer à brosser les dents de votre chiot pour l’habituer (voir le conseil n°1). Toutefois, gardez à l’esprit qu’il les perdra entre ses 4 et 6 mois. Vous pouvez parfaitement utiliser une brosse à dents classique avec des poils doux. Il existe également des brosses à dents spécialement conçues pour les toutous. Celles-ci se présentent sous la forme d’un doigtier et sont simples d’utilisation. Glissez simplement la brosse sur votre index et frottez les dents de votre animal. Vous pouvez accompagner le brossage d’un dentifrice spécial chien pour encore plus d’efficacité. 

3- Donnez-lui des friandises ou des objets à mastiquer 

Chien qui mastique un os
Crédits : Christian-Buch / iStock

La mastication est une activité totalement naturelle chez le chien. C’est pourquoi il convient de proposer à votre animal des objets à mastiquer en plus du brossage de dents quotidien. Cela va lui permettre de se nettoyer naturellement les dents grâce à la sécrétion salivaire qui en découlera. La mastication est indispensable si votre chien mange des croquettes. Vous pouvez lui donner des sticks dentaires qui ont généralement une action anti-tarte et qui favorisent aussi une haleine fraîche. En ce qui concerne les chiens qui sont nourris au BARF (régime alimentaire à base de viande crue), la mastication de la viande crue ainsi que des os va permettre de nettoyer les dents naturellement. Cela ne vous empêche toutefois pas de lui donner des jouets à mastiquer ou bien des sticks dentaires.

Enfin, n’hésitez pas à rendre visite vétérinaire. Après contrôle de la dentition de votre chien, il pourra vous dire si un détartrage est nécessaire. Ainsi, brosser les dents de votre chien régulièrement ne vous empêche pas de faire une visite de contrôle au moins 2 fois par an, surtout quand votre chien devient vieux. Vous pouvez également surveiller régulièrement si votre animal a mauvaise haleine, s’il a du mal à mâcher, s’il refuse de s’alimenter, si ses gencives sont rouges ou gonflées, s’il a de la plaque dentaire ou encore si ses dents se déchaussent. S’il souffre de l’un de ces symptômes, consultez votre vétérinaire.