in

Confinement : louer un chien, promener sa peluche, se déguiser en toutou… Les pratiques insensées se multiplient

Crédits : LiamGoodwin / iStock
Rate this post

Le confinement, personne n’aime ça. Certains espagnols tentent donc de le contourner. Et quand on s’ennuie enfermé chez soi, on devient très créatif…

Des tentatives farfelues

Le gouvernement a autorisé les déplacements « liés aux besoins des animaux de compagnie ». Et des maîtres espagnols y ont vu une belle occasion de jouer sur les mots. Diverses tentatives toutes plus loufoques les unes que les autres ont donc été entreprises. Certains se sont mis à promener leur chat, d’autres leur chèvre… On en a même vu avec des peluches en laisse. Ces pratiques sont également arrivées en France. Des policiers ont eu la douce surprise de croiser un couple promenant son lapin. Et les joyeux promeneurs ont eu la douce surprise de rentrer chez eux avec une amende de 135€ bien méritée !

Certains vont même plus loin et en profitent pour arrondir leurs fins de mois. Ainsi des maîtres ont commencé à publier des annonces… de location de chien. Pour quelques dizaines d’euros, vous pouvez louer leur animal pendant une petite heure : une bonne excuse pour aller se dégourdir les jambes dehors avec ladite boule de poils. Mais le gouvernement n’a pas du tout apprécié et a vite fait retirer ces petites annonces.

On finit avec la Palme d’or de la créativité : l’homme-caniche. Un espagnol a enfilé un déguisement de chien et s’est mis à trottiner à 4 pattes dans les rues de Tolède. C’est très intelligent et très hygiénique, il reçoit également la Palme d’or du cerveau de l’année. Ou pas…

On peut sourire au premier abord, toutefois cela reste bien triste au fond

Même si vous êtes jeune, en bonne santé et que vous n’avez pas peur pour vous-même, n’oubliez pas que vous pouvez aussi propager le virus et infecter des individus plus fragiles qui auront peut-être de graves symptômes. Tant que des gens enfreindront le confinement, le virus continuera à se répandre et à tuer beaucoup de monde. Nous avons tous de la famille, des amis, des voisins qui sont âgés ou qui ont certaines maladies à risque, alors même si vous n’êtes pas inquiet pour votre santé, pensez à eux et respectez les mesures de lutte.

De plus, si on transgresse le confinement, il faudra le continuer plus longtemps. Et c’est aussi bien triste pour toutes les petites entreprises fragiles qui ont dû fermer et qui sont sur le point de mettre la clé sous la porte en perdant les économies de toute une vie…

Si vous voulez sortir à tout prix, il y a des moyens de le faire bien plus légaux et bien plus utiles

Parmi les motifs de déplacement autorisés, il y a l’aide aux personnes vulnérables. Le coronavirus peut vite devenir très grave chez les individus fragiles. Eh bien, figurez-vous que ces derniers temps, les initiatives solidaires se multiplient. Les gens proposent à leurs voisins âgés d’aller faire leurs courses alimentaires, de retirer leurs médicaments à la pharmacie ou de promener leurs chiens. Eh oui, il y a des moyens de sortir de chez soi beaucoup plus  légaux, intelligents, généreux et utiles. Pas besoin de faire l’idiot en costume de chien…

personne âgée avec une pancarte merci
Crédits : AndreyPopov / iStock

Vous aimerez aussi :

Coronavirus : les chinois défoncent des portes pour sauver les chiens piégés

Des ONG viennent en aide aux chiens des sans-abri

Des photos hilarantes de toutous qui télétravaillent ont envahi la toile !