in

Coronavirus : les abandons de chiens n’ont pas augmenté, les adoptions ont explosé et les refuges sont soulagés

Crédits : FatCamera / iStock
Rate this post

Quand le coronavirus a envahi le pays, les refuges ont craint une augmentation des abandons. Mais si vous aimez les chiens, vous allez vous réjouir : ça n’est pas arrivé ! Beaucoup de refuges à travers le monde ont même observé une hausse des adoptions. C’est une très bonne nouvelle pour les amis des animaux ! Une touche de joie en cette triste période…

La vague d’abandons tant redoutée n’a pas eu lieu !

Interrogé par les médias France Bleu et L’Obs, le président de la SPA (Jacques-Charles Fombonne) se réjouit : « On n’enregistre aucune augmentation des abandons », « On s’attendait à une situation cataclysmique mais elle n’a pas eu lieu ». Une information confirmée par divers autres refuges (SOS Animaux, les Amis des Bêtes…).

Et cette tendance ne concerne pas que l’hexagone. La Voix du Nord rapporte aussi qu’il n’y a pas eu plus d’abandons chez nos voisins flamands (Belgique) et que le nombre de chiens errants paraît stable, voire à la baisse.

Zétérinaires, un collectif de vétérinaires qui se bat contre les fake news sur le monde animalier, souligne également qu’il n’y a pas plus de demandes d’euthanasie. Et ils appellent à ne pas propager de fausses informations alarmistes afin de faire le buzz.

Beaucoup de refuges ont observé une forte hausse des adoptions !

Une autre bonne nouvelle : depuis le début de la crise, il y a même eu une augmentation des adoptions à travers le monde ! Au milieu du chaos, il n’était pas certain que la population s’élève pour prêter main-forte aux animaux. Pourtant, elle l’a fait ! Les gens ont massivement répondu aux appels à l’aide des refuges. Par ailleurs, tout ce temps passé chez soi a aussi encouragé beaucoup de personnes à adopter une boule de poils pour leur tenir compagnie.

Au États-Unis, le Daily Beast décrit « un boom d’adoptions liées au coronavirus » ! En effet, de nombreux refuges à travers le pays déclarent qu’il y a eu une énorme hausse du nombre d’adoptions et de familles d’accueil depuis le confinement. Katie Hansen, la porte-parole du centre de soins aux animaux de New York, est soulagée « En 1 semaine, 141 animaux sont partis. D’habitude, il n’y en a que 50 ! Il ne nous reste plus que 25 animaux dans le refuge. Normalement nous en avons près de 600. Vendredi dernier, on a fait un appel d’urgence pour demander aux gens d’accueillir des animaux. On pensait avoir moins de 50 réponses. Mais on en a eu plus de 3500 ! ». La Wisconsin Humane Society est également ravie « nous avons été abasourdis par la masse de réponses, nous ne pourrions pas être plus reconnaissants ! », « Au 20 mars, nous n’avions plus aucun animal à adopter ! ». La SPA du Texas confirme ces tendances et ajoute que cela montre à quel point la communauté a intensifié ses efforts afin d’aider les bêtes.

La SPA de Nouvelle-Zélande rapporte aussi des centaines d’adoptions et une forte demande ces derniers temps. Au Canada, Lorie Chortyk, la porte-parole de la SPA de Colombie-Britannique, salue également la hausse de leurs adoptions et conlut avec le sourire qu’ils « n’ont jamais eu aussi peu d’animaux dans les refuges » !

Une nouvelle inquiétude s’empare des refuges

Cependant, les refuges redoutent à présent un autre problème : cette explosion d’adoptions liée au coronavirus est réjouissante, certes, cependant les gens pourraient rendre leurs animaux après la crise… On rappellera qu’un chien peut vous apporter beaucoup, toutefois ça n’est pas un objet. Vous ne pouvez pas l’adopter uniquement durant le confinement et le rendre après. Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. Tout comme vous, ils ont un cœur, des sentiments, un esprit… Alors, ne les traitons pas comme des jouets.

chiot triste
Crédits : rawpixel.com

Vous aimerez aussi :

Coronavirus : les chinois défoncent des portes pour sauver les chiens piégés

Des ONG viennent en aide aux chiens des sans-abri

5 photos émouvantes de chiens avant et après leur adoption