in ,

Major, le nouveau chien de la Maison Blanche a été adopté

Crédits : David Everett Strickler / Unsplash

Depuis l’élection du tout premier président des États-Unis, la tradition américaine – tout comme la tradition française – veut que le nouveau président qui intègre la Maison-Blanche possède un compagnon à quatre pattes. Cette coutume n’a cependant pas été respectée par deux présidents, et Donald Trump fait d’ailleurs partie de ce duo. Joe Biden renoue avec cette tradition puisqu’il a déjà deux bergers allemands, dont un qui a même été adopté en refuge. C’est l’histoire de Major !

Les chiens à la Maison-Blanche, une tradition de longue date

En France, la tradition a été lancée par Valéry Giscard D’Estaing, premier président à se laisser filmer avec son labrador, Samba, et son braque, Jugurtha, dans les jardins de l’Élysée. Depuis, tous les présidents de la Vème République ont eu un chien, soit par envie personnelle, soit parce qu’il leur a été offert, peut-être pour perpétuer la tradition. Aux États-Unis cette tradition remonte à encore plus longtemps puisqu’elle a commencé avec les trois chiens de John Adams en 1800. « Un homme qui n’aime pas les chiens et qui ne veut pas les avoir près de lui ne mérite pas d’être à la Maison-Blanche ». C’est ce qu’affirmait Calvin Coolidge, président de 1923 à 1929 et propriétaire de plus de douze chiens !

L’histoire de Major, le nouveau First Dog

Pour commencer, il faut savoir que Major n’est pas le premier chien venu d’un refuge à rejoindre la Maison-Blanche. En effet, le tout premier chien à avoir été adopté était Yuki, le chien du président Lyndon B. Johnson. Errant dans une station-service, il avait été recueilli le jour de Thanksgiving : un joli cadeau pour lui et une nouvelle vie qui commençait. Quant à Major, joli petit berger allemand, il est arrivé accompagné de ses cinq frères et sœurs dans une association. C’est la « Delaware Humane Association » qui a recueilli ces chiots alors qu’ils étaient en mauvaise santé du fait de l’exposition à des toxines… Une fois remis sur pieds en 2018, Major a fait la rencontre de celui qui deviendra son nouveau maître.

Major ne sera pas le seul chien à rejoindre la Maison-Blanche

Major ne sera pas le seul chien à rejoindre la Maison-Blanche le 20 janvier prochain. En effet, Joe Biden avait déjà adopté un autre chien juste après avoir été nommé vice-président des États-Unis en 2008. C’est donc cette année-là que Champ, berger allemand également, a rejoint la famille des Biden. Champ n’a pas été adopté dans un refuge, mais auprès d’un éleveur. Les deux bergers allemands pourront donc gambader d’ici quelques semaines dans les jardins de leur nouvelle maison, la Maison-Blanche. On leur souhaite une belle vie !