in

Protéger son chien du froid : 5 astuces à connaître !

Crédits : werdepate/Pixabay

Tout comme les êtres humains, les chiens ont besoin d’être protégés du froid. Il y a des races plus sensibles que d’autres aux basses températures car elles n’ont pas forcément le pelage adapté à ces conditions. Néanmoins, d’autres facteurs entrent en ligne de compte. Grâce à ces 5 astuces, votre chien sera paré pour affronter le froid !

1. Le promener régulièrement

Afin de l’habituer aux changements de températures, n’hésitez pas à promener votre chien le plus souvent possible. Cela se réfère surtout aux chiens d’intérieur, plus susceptibles d’être sensibles au froid car ils sont habitués à rester au chaud. Leurs défenses immunitaires pourront alors se renforcer.

Si vous voyez que malgré cela votre chien reste trop sensible au froid, diminuez raisonnablement le temps de promenade et privilégiez les horaires où les températures restent stables. Vous pourrez compenser ce temps de balade en moins en jouant avec votre chien à la maison.

2. Lui acheter un manteau

Cela peut peut-être paraître cliché, mais un chien qui dispose d’un pelage ras n’est pas bien protégé du froid. S’il porte un manteau, cela lui assure une couche protectrice performante et il sera plus agréable pour lui d’aller se promener.

chien hiver manteau
Crédits : Pezibear/Pixabay

3. Entretenir son pelage

Les chiens possédant de longs poils supportent mieux le froid, mais il faut que leur pelage soit en bonne forme. Veillez donc à brosser régulièrement votre chien. Les poils longs nécessitent d’être lavés plus souvent : en hiver, séchez bien votre chien et évitez de le laisser sortir avant que ses poils ne soient totalement secs.

Après la promenade, il est vivement recommandé de sécher votre chien s’il est mouillé. En outre, une alimentation équilibrée garantit la vivacité du pelage de votre chien. Attention cependant : il ne faut pas forcément augmenter la ration quotidienne de votre chien en hiver. Cela n’est valable que pour les chiens qui vivent à l’extérieur.

4. Surveiller ses coussinets

Les papattes de nos compagnons sont sensibles au froid. L’accumulation de neige entre les coussinets peut entraîner la formation de glaçons, ce qui est très douloureux pour le chien. De plus, le sel déposé sur le sol pour faire fondre la neige irrite les coussinets et augmente le risque de micro coupures.

Ainsi, lorsque vous rentrez de balade, vérifiez l’état des coussinets de votre chien. Enlevez la neige ou la glace qui peuvent rester coincées, puis séchez bien ses pattes.

Pour les petits chiens très sensibles au froid, il existe des chaussons qui empêchent la neige d’atteindre les coussinets.

chien pattes
Crédits : LUM3N/Pixabay

5. Lui offrir une niche adéquate

Si votre chien aime passer du temps dehors, il est impératif qu’il ait un abri dans lequel se réfugier. Il doit pouvoir s’allonger à l’intérieur afin de pouvoir le chauffer grâce à sa chaleur corporelle. En outre, toutes les parties composant la niche doivent être isolées. Enfin, l’habitacle ne doit pas être en contact direct avec le sol afin d’éviter l’humidité et les parasites.

Vous savez désormais comment protéger votre chien du froid !

Source

Vous aimerez aussi :

Mon chien éternue : 6 raisons possibles

Protéger son chien de la chaleur : 5 astuces à connaître !

Dalmatien : l’essentiel à savoir sur ce chien moucheté !