in

Singapour : un chien robot dresse l’homme

Crédits : capture video Youtube / The Straits Times

En 2016, la société Boston Dynamics a dévoilé sa dernière invention : Spot, le chien robot. Cette petite merveille de technologie est utilisée par la police, l’armée et dans les chantiers de construction. Mais dernièrement, on l’a réquisitionnée pour une tout autre tâche : surveiller que les êtres humains respectent bien le confinement…

Singapour frappé de plein fouet par le COVID-19

La petite cité-État est durement touchée par la pandémie et compte déjà plus de 25 000 malades. Le gouvernement local a donc imposé un confinement au début du mois d’avril. Suite à un rebond du nombre de cas, il sera prolongé jusqu’à juin. Les autorités ont également annoncé un durcissement des restrictions et des contrôles. Pour ce faire, diverses mesures ont été mises en place dont… la mobilisation de Spot.

http://butlerztv.com Boston Dynamics Spot robot dog reminds park visitors to maintain distance https://j.mp/2YLJBVX http://butlerztv.com

Publiée par Butler Communications sur Vendredi 8 mai 2020

Le chien robot patrouille

C’est une scène digne d’un épisode de Black Mirror, la célèbre série dystopique de Charlie Brooker. Depuis le 8 mai, le robot spot surveille le parc de Bishan-Ang Mo Kio, l’un des principaux espaces verts de Singapour. Son rôle : vérifier que les mesures de confinement sont bien appliquées.

Plus précisément, le toutou mécanique arpente les allées et diffuse un message audio dès qu’il repère des passants ne respectant pas la distanciation physique. Il les rappelle alors à l’ordre en énonçant les gestes barrières à adopter. De plus, il compte le nombre de personnes qu’il croise afin que les autorités puissent garder un œil sur la situation.

Selon le gouvernement, Spot n’enregistre pas les visages et ne collecte aucune donnée personnelle. L’appareil permet surtout de diminuer les effectifs de police et l’exposition des agents.

Une méthode efficace ?

Ce robot à quatre pattes est très pratique, car il peut franchir des obstacles et s’adapte bien aux différents types de sols. L’engin est contrôlé à distance. De plus, des capteurs de sécurité lui permettent d’éviter les collisions. Un agent reste tout de même à proximité et se tient prêt à intervenir au moindre problème technique.

Pour l’instant il ne s’agit que d’un test qui se terminera à la fin de la semaine. L’État espère ainsi évaluer l’efficacité de cette méthode. Si elle s’avère performante, Spot fera vite son retour sur le terrain.

Nous fabriquons des robots et nous éduquons les chiens pour qu’ils obéissent à nos ordres. Mais pour une fois les rôles sont inversés : ce sont les êtres humains qui vont devoir obéir à ce petit toutou robot !

Vous aimerez aussi :

Confinement : louer un chien, promener sa peluche, se déguiser en toutou… Les pratiques insensées se multiplient

Coronavirus : ne désinfectez pas votre chien. Les animaux brûlés ou ivres se multiplient

High-Tech canin : les objets connectés pour chien ont envahi le marché !