in

Voyager avec son chien en voiture : conseils et astuces pour un départ serein

Crédits :humonia / Istock
Rate this post

La dernière sonnerie de l’école a sonné, c’est l’heure des vacances ! Impossible pour vous de partir sans votre toutou ? On vous comprend ! Mais voyager avec un chien dans sa voiture, ce n’est pas toujours de tout repos… Voici quelques astuces pour prévoir au mieux votre trajet.

1 – Le kit de survie spécial « toutou dans ma voiture »

Avant toute chose, n’oubliez pas le harnais de sécurité. En effet, cette précaution est obligatoire. Votre chien est un passager, et doit être attaché au même titre que les humains ! Sans cela, vous prenez de nombreux risques à la fois pour votre sécurité et celle de votre compagnon, mais vous pouvez aussi être verbalisé en cas de contrôle par les forces de l’ordre !

Ensuite, pensez à protéger votre voiture un installant une serviette micro-fibre à la place de votre toutou. Cela permettra à la fois de retirer facilement les poils, mais aussi de limiter les dégâts en cas de pipi émotif !

Enfin, n’oubliez pas que, tout comme les enfants, les chiens sont attachés à leurs jouets ou leurs doudous. Emportez-en un ou deux que vous lui laisserez dans la voiture. Cela l’aidera à réduire son stress et l’occupera une partie du trajet !

chien voiture harnais
Crédits :bobhackettphotos / Istock

2 – Etre attentif au bien-être de son compagnon, c’est primordiale !

Et oui, ce n’est pas parce qu’il a la banquette arrière rien que pour lui et son doudou qu’il n’a plus besoin de quoi que ce soit !

Faites des pauses ! On ne le dira jamais assez, mais c’est pourtant indispensable pour effectuer un long trajet en toute sécurité. Et votre chien vous en remerciera : en plus de se dégourdir les pattes, il explora de nouveaux endroits qui solliciteront ses sens et sa curiosité, puis il s’endormira plus facilement. Le trajet lui paraîtra alors moins long !

Ces pauses seront l’occasion de le désaltérer. Proposez-lui de l’eau pas trop fraîche, et en petite quantité. Son organisme l’appréciera au mieux ainsi. Cela évitera les chocs thermiques et les remontées gastriques.

chien boire voyage
Crédits :Koenraad De Roo / Istock

3 – Prendre des précautions contre le mal du transport

Si votre chien n’a jamais (ou presque) voyagé en voiture, ne l’embarquez pas avec vous pour plusieurs heures de route ! Sachez qu’en plus de la source de stress que peut provoquer le fait d’être enfermé dans un habitacle en mouvement, les chiens sont sensibles au mal du transport.

Alors, plusieurs vous pouvez prendre plusieurs précautions pour éviter les imprévus :

  • Faites quelques courts trajets avec votre chien afin de l’habituer aux sensations que procure la voiture. Attention à ce que son premier trajet soit un souvenir agréable. Pour cela, mieux vaut adopter une conduite douce, dans un lieu plutôt calme (pas en plein centre ville !), et passer un moment de jeux ou de caresses une fois que vous êtes arrivés à destination.
  • Ensuite, il est mieux de ne pas lui donner à manger deux heures avant de prendre la voiture car cela augmente les risques de vomi…
  • N’hésitez pas à entrouvrir les fenêtres : assez pour aérer l’habitacle, mais peu pour éviter que votre chien ne passe la tête et se mettre en danger !
  • Attention à la clim ! L’air trop froid et le choc thermique peuvent rendre malade votre animal.

Source

Vous aimerez aussi :

De la fraîcheur dans la gamelle : 8 fruits bons pour mon chien !

Peurs et phobies chez le chien : pourquoi et que faire ?

Les chiens font aussi une crise d’ado !