in ,

Dans les champs en été, gare aux épillets !

Crédits : Teamjackson / iStock

Dès que le printemps s’installe et durant tout l’été, l’épillet est la plante que tous les propriétaires de chiens redoutent. Vous n’en avez jamais entendu parler ? Eh bien, vous êtes tombé au bon endroit, car cette herbe à l’allure totalement inoffensive peut causer bien des dégâts chez nos amis les chiens… 

Qu’est-ce qu’un épillet ?

Champs d'Epillet
Crédits : Yurii Sliusar / iStock

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’épillet n’est pas vraiment une plante à part entière. C’est simplement le nom commun donné à la fleur que produisent toutes les plantes appartenant à la famille des graminées. Ces dernières sont présentes dans les champs de hautes herbes et  plus largement dans toutes les zones où la végétation n’est pas régulièrement coupée. L’épillet se présente sous la forme d’un tout petit épi, semblable à celui du blé. Sa particularité est de s’accrocher partout ! Vous pourrez donc en retrouver notamment sur vos propres vêtements ou sur le poil de vos animaux et vous allez voir que c’est bien ce qui pose problème…

Pourquoi les épillets sont-ils dangereux ?

Chien dans un champs rempli d'epillets
Crédits : Nikolay Malshakov / iStock

À juste titre, l’épillet est également surnommé le « voyageur », car sa dangerosité est liée à sa faculté de voyager. En effet, sa constitution lui permet de pénétrer dans n’importe quel orifice. Il peut même perforer la peau afin d’avancer dans l’organisme de votre chien. C’est une partie appelée barbillon qui lui permet de se déplacer petit à petit et d’engendrer de nombreux dégâts sur son passage. En réalité, l’épillet est dangereux toute l’année, mais il faut redoubler de vigilance lors des beaux jours, car il sèche et devient très dur. De cette manière, il se détache plus facilement de sa tige pour venir se loger dans les poils de votre toutou…

Si vous n’êtes pas convaincu par les capacités de ce petit bout de plante, vous pouvez faire le test ! Placez un épillet, pointe vers le haut, au niveau de votre poignet dans la manche de l’un de vos pulls. Faites ce que vous avez à faire pendant quelques minutes puis tentez de retrouver le fameux épillet. Il y a de grandes chances pour que vous le retrouviez au niveau de votre coude, voire de votre épaule ! Imaginez-le maintenant faire ce même trajet, mais à l’intérieur de votre chien… Effrayant, non ? 

Dans quelles parties du corps les épillets peuvent-ils s’introduire ?

Epillet coincé dans les poils d'un chien
Crédits : cynoclub / iStock

Malheureusement, les épillets peuvent s’introduire dans tous les orifices de votre chien : oreilles, truffe, pharynx, yeux et parties génitales. En plus de cela, ils peuvent même pénétrer sous la peau de votre chien en la perforant. Une fois qu’il est entré, l’épillet peut se balader à sa guise et peut même aller très loin entraînant des infections graves, des abcès ou encore des perforations d’organes. Par exemple, un épillet qui est entré dans la narine de votre chien peut se retrouver dans ses poumons… C’est pour cette raison qu’il est indispensable d’inspecter votre animal sous toutes les coutures lorsqu’il rentre de promenade. 

Que faut-il faire pour les éviter ? 

Chien qui se fait brosser
Crédits : LFO62 / iStock

Pour éviter au maximum les accidents liés à l’épillet, quelques petites mesures simples peuvent être mises en place. Par exemple, si votre chien sort régulièrement dans votre jardin, faites en sorte qu’il soit bien entretenu en tondant la pelouse régulièrement. Lors de vos promenades, évitez à tout prix les champs de hautes herbes, encore plus si elles sont sèches. Enfin, lorsque vous rentrez d’une sortie, observez votre chien très attentivement afin de traquer les éventuels épillets qui se seraient accrochés. 

Si votre chien a les poils longs et que vous en avez envie, vous pouvez également l’emmener chez le toiletteur. Réduire sa masse et sa longueur de poils permettra d’éviter que les épillets s’y accrochent.