in

Refus d’appât : de quoi s’agit-il et comment l’enseigner à votre chien ?

Crédits : Annetics / iStock

Votre chien a tendance à manger tout ce qu’il trouve sur son chemin ? Il se lance systématiquement à la poursuite de ses congénères ? Il saute sur les personnes qu’il croise ou sur les invités ? Alors vous êtes au bon endroit ! En effet, l’apprentissage du refus d’appât est devenu un exercice incontournable de l’éducation du chien. Son apprentissage vous permettra de gérer tous les désagréments cités juste avant.

Qu’est-ce que le refus d’appât et à quoi cela sert-il ? 

Chien en laisse qui attend avec sa maîtresse
Crédits : Aleksandr Zotov / iStock

Le refus d’appât est un terme un peu étrange qui désigne simplement un apprentissage du chien au cours duquel il va intégrer le fait de refuser une friandise. Cela sonne un peu comme un exercice de torture, mais bien évidemment ce n’est pas le cas ! Au contraire, cet apprentissage va permettre au chien d’assimiler sur ordre, à ne pas s’approcher de quelque chose, comme de la nourriture par exemple. Votre chien va donc apprendre à se détourner de lui-même d’un aliment très appétent pour lui. Et si cela fonctionne avec de la nourriture, ce sera également le cas avec des personnes physiques ou autres chiens. Alors si votre toutou a tendance à goûter tout ce qu’il trouve ou s’il se jette sur vos invités, il se pourrait bien que cet exercice vous change la vie ! 

Comment enseigner le refus d’appât à votre chien ? 

Chien qui attend devant de nombreuses friandises
Crédits : sanjagrujic / iStock

On commence doucement 

Installez-vous dans un lieu calme et propice à la concentration pour votre chien. Commencez par lui présenter une friandise ou une balle si votre toutou est davantage motivé par le jeu. À chaque fois qu’il s’en approche ou fait mine de la prendre, éloignez votre main en lui donnant l’indication « tu laisses », « pas touche » ou tout autre mot qui vous convient, d’un ton ferme. Votre chien va alors chercher une solution et très certainement détourner son regard. À ce moment précis, récompensez-le, car c’est ce que vous voulez obtenir. Dites-lui un « tiens » ou « tu prends » d’un ton enjoué en lui donnant la friandise. Cela peut évidemment s’accompagner de caresses ! Vous pouvez répéter l’exercice deux ou trois fois de suite et plusieurs fois par jour. N’excéder tout de même pas les 5 à 6 fois par jour. 

On passe au niveau supérieur 

Une fois que l’exercice est assimilé de cette manière, vous allez pouvoir passer au niveau supérieur. Demandez à votre chien de s’asseoir ou de se coucher et déposez une friandise au sol à proximité de lui. Demandez-lui évidemment de ne pas y toucher en utilisant l’ordre appris précédemment. Dans un premier temps, déposez la friandise assez loin de lui pour ne pas trop le tenter, puis petit à petit rapprochez-la jusqu’à la déposer sur sa patte ! Attention, respectez le rythme de votre chien : ce travail peut prendre plusieurs jours. Commencez également par quelques minutes, puis au fur et à mesure de sa progression augmentez la durée.

Le niveau expert ! 

Place aux choses sérieuses ! Maintenant que votre chien a parfaitement assimilé l’exercice à la maison, il va falloir le mettre en application en extérieur. Lorsque vous croisez un autre chien ou une personne, dites-lui « tu laisses » et observez sa réaction. S’il comprend et reste à vos côtés, félicitez-le vivement ! S’il va à la rencontre du chien, c’est que l’exercice n’est pas encore acquis. Vous pouvez donc reprendre l’entraînement à la maison, mais également en extérieur en demandant à quelqu’un que vous connaissez de jouer le cobaye ou en venant avec son chien. 

Au cours de la première étape, nous avions évoqué le fait de lui donner l’ordre « tu prends » pour lui donner l’autorisation de prendre la friandise. Cet exercice est très intéressant pour que votre chien intègre le fait qu’il ne doit accepter aucune nourriture de la main de l’Homme tant que cet ordre ne lui a pas été donné.