in

Chien de couleur merle : quels sont les risques ?

Crédits : Eudyptula / iStock

En plus d’être un chien très intelligent, le Berger australien est généralement apprécié pour sa robe tachetée. C’est cette couleur caractéristique de la race que l’on appelle merle. Il en existe deux variantes : le rouge merle et le bleu merle. Ces couleurs proviennent de la présence de pigments appelés mélanine qui sont synthétisés par des cellules dénommées mélanocytes. Bien que très appréciée pour sa beauté, il faut savoir que le pelage merle peut parfois poser quelques problèmes de santé chez les chiens concernés.

À quoi correspond la couleur merle chez le chien ?

Chiot Berger Australien bleu merle
Crédits : Cavan Images / iStock

La couleur merle désigne une couleur principale sur laquelle se détachent et se diluent d’autres couleurs dans la même tonalité. Cela donne l’impression que le chien est tacheté, mais ces taches ont la particularité d’être assez irrégulières. Comme précisé en introduction, il existe deux variations de merle. Le premier est le rouge merle qui correspond à une robe principalement marron, avec quelques nuances allant du jaune au rouge. La deuxième variante est le bleu merle qui correspond à une couleur de fond gris plus ou moins foncé sur laquelle se détachent d’autres poils variant du blanc au noir. Autre particularité des chiens merle, leurs yeux sont assortis à leur pelage panaché puisqu’ils sont très souvent vairons ou bien bleus. 

D’où vient la robe merle ? 

Chien Berger australien rouge merle allongé sur la plage
Crédits : BiancaGrueneberg / iStock

La robe merle est d’origine génétique. Elle est issue d’une variation d’un gène du chromosome 10 que l’on prénomme l’allèle M, cette lettre renvoyant au merle. Cet allèle modifie l’expression du gène qui est responsable de la production ainsi que du stockage de l’eumélaline. C’est elle qui donne une couleur noire à la peau et aux poils. Cet allèle joue donc sur la couleur des poils du chien en diluant plus au moins leur teinte. Cette particularité est transmise de façon dominante chez le chien, c’est-à-dire qu’il suffit qu’un seul des parents du chien soit merle pour qu’il hérite de l’allèle M. 

Quels peuvent être les problèmes d’un chien de couleur merle ?

Chien Berger Australien allongé
Crédits : KentWeakley / iStock

L’allèle M étant hérité de façon dominante chez le chien, lorsque deux chiens porteurs d’au moins un allèle M s’accouplent, aussi bien rouge que bleu, le risque est de voir naitre un chiot « double merle ». Les « double merle », également appelés homozygotes MM, sont en fait porteur de deux copies de l’allèle M. Ces chiens sont reconnaissables, car la couleur dominante de leur pelage est en fait le blanc et non le merle. Cela entraine généralement plusieurs problèmes de santé. En effet, les chiens homozygotes ont jusqu’à 25 % de chances d’être atteints de surdité. Ils peuvent également souffrir de graves troubles oculaires et cutanés. 

Pour éviter cette problématique, le mieux est de faire faire un test ADN aux chiens que l’on souhaite faire reproduire. Cela est la seule solution qui permet d’éviter un mariage donnant naissance à des chiots « double merle ».