in ,

Comportementaliste : votre chien aussi peut aller voir un « psychologue »

Crédits : K_Thalhofer / iStock
Rate this post

Nos compagnons à quatre pattes souffrent de plus en plus souvent de troubles du comportement. Malheureusement, dans la plupart des cas, cela est dû à un manque de repères et une éducation non adaptée. Bien que cela ne soit pas volontaire de la part de son humain, ces erreurs peuvent mener le chien à un mal-être… Mais pas de panique, si vous êtes désemparé par la situation avec votre animal, vous pouvez faire appel à un comportementaliste canin.

La psy canine en quelques chiffres

Chien qui fait un cours d'éducation
Crédits : AndreaObzerova / iStock

Commençons avec quelques chiffres sur la psychologie canine, car oui, il existe désormais des spécialistes dans le domaine ! Nous, êtres humains, allons voir un psychanalyste, un psychiatre ou un psychologue. Votre chien peut quant à lui aller voir un vétérinaire comportementaliste ou un éducateur canin si vous faites face à des problèmes d’éducation et/ou de comportement. 

  • 11 % des consultations des comportementalistes concernent des troubles du comportement .
  • 62 % des vétérinaires trouvent que les troubles du comportement ont tendance à augmenter chez nos amis les chiens.
  • 91 % des troubles du comportement concernent une hyperactivité.

Quel est le rôle d’un comportementaliste canin ?

Educatrice canine avec deux chiens
Crédits : payamona / iStock

Le métier du comportementaliste canin, également prénommé « psychologue pour chien », consiste à analyser et à comprendre la manière d’être de nos amis à quatre pattes. Décrypter leur comportement va permettre de mieux comprendre l’animal afin d’améliorer la relation avec son maître. On retrouve généralement des comportementalistes canins au sein des clubs d’éducation canine, mais certains travaillent en tant que particulier et peuvent intervenir à votre domicile ou dans un cabinet. Bien que des formations privées soient disponibles auprès de spécialistes du monde canin, il n’existe encore aucun diplôme reconnu par l’État dans ce domaine. C’est pour cette raison que nous vous recommandons de bien vous renseigner sur la personne que vous souhaitez faire intervenir. Faites en sorte de choisir un comportementaliste qui a déjà de l’expérience, des références et de bons retours.

Si vous préférez, vous pouvez également faire appel à un vétérinaire comportementaliste. Nous allons vous expliquer la différence dans la suite de cet article.

Existe-t-il une différence entre un comportementaliste et un vétérinaire comportementaliste ?

Chien qui donne la patte
Crédits : manushot / iStock

Le vétérinaire comportementaliste, également appelé zoopsychiatre, a été diplômé par une école vétérinaire puis s’est spécialisé dans le comportement animal. Le comportementaliste, comme précisé en introduction, ne possède pas de diplôme reconnu par l’état et est issu d’une formation privée. Il faut savoir que contrairement à un comportementaliste canin, consulter un vétérinaire comportementaliste peut être remboursé par certaines mutuelles santé pour chien. Pour faire un lien entre humain et chien, on pourrait comparer le comportementaliste au psychologue et le vétérinaire comportementaliste au psychiatre chez l’Homme. Même si bien évidemment, le psychologue et le psychiatre sont tous deux diplômés d’État.

Malgré des noms très similaires, ces deux métiers sont différents et se complètent. Le comportementaliste est plus axé sur l’éducation et la relation entre le chien et le maître. Il enseigne au maître la manière d’observer et d’éduquer son chien pour mieux le comprendre. Le vétérinaire comportementaliste possède une connaissance médicale très approfondie sur les canidés. Par conséquent, il est le seul à pouvoir faire un lien entre trouble du comportement et problème de santé.