in ,

La proprioception ou le fitness pour chien : une discipline aux nombreux bienfaits !

Crédits : K_Thalhofer / iStock

Avez-vous déjà entendu parler de la proprioception ? Si ce n’est pas le cas, peut-être que le fitness pour chien vous parle plus… Toujours pas ? Eh bien, lisez attentivement cet article, car cette activité pourrait être bénéfique aussi bien pour le mental que pour le corps de votre toutou. C’est parti, on vous dit tout sur les bienfaits de cette discipline, mais aussi les précautions à prendre en fonction de chaque chien. 

Qu’est-ce que la proprioception ?

Gros chien debout sur deux gros ballons moelleux
Crédits : chris-mueller / iStock

Si l’on se réfère à sa définition, la proprioception désigne la perception, consciente ou non, de la position des différentes parties de notre corps. En effet, elle peut être à la fois consciente et contrôlée (“je décide de lever mon bras”), mais aussi inconsciente et peut dans ce cas être considérée comme un réflexe (pour ajuster ses pas lors de la marche par exemple). Au quotidien, ce que l’on appelle le système proprioceptif intervient en permanence pour nous permettre de rester en équilibre. Les exercices de proprioception chez le chien peuvent être comparés à la discipline du Pilates ou bien celle du yoga pour nous les humains. Ce type d’activité permet de stimuler des parties du corps dont on ne se sert pas forcément dans les gestes du quotidien et améliore donc nos capacités.

Pourquoi est-ce utile pour votre chien ?

Chien assis sur une poutre d'exercice
Crédits : chris-mueller / iStock

Les chiens ont une assez mauvaise perception de certaines parties de leur corps et surtout de leur train arrière. La proprioception va ainsi leur permettre d’avoir une meilleure conscience de leur corps. En plus d’aider votre animal à prendre conscience de ses membres et se positionner dans l’espace, cette discipline va améliorer son équilibre et renforcer sa musculature grâce à des positions et des mouvements spécifiques. Le chien sera ainsi plus alerte et les risques de blessures seront donc diminués. Par ailleurs, s’il est particulièrement actif, les exercices de proprioception amélioreront également sa concentration. Outre les bienfaits physiques et mentaux, cette activité permet de renforcer votre complicité. Tous les exercices doivent être pratiqués de manière positive. 

Avant de vous lancer dans la proprioception avec votre chien, quelques petites précautions doivent être prises. La première étant de faire contrôler votre animal par un ostéopathe canin ou votre vétérinaire. Ces spécialistes seront à même de vous dire si votre chien est en capacité de faire ce type d’exercice. Faites également attention aux griffes, surtout en ce qui concerne les jeunes chiens en pleine croissance. En effet, elles ne doivent pas être trop longues, car elles risqueraient de perturber son équilibre et son développement osseux. Enfin avant de faire faire des exercices que vous ne connaissez pas à votre chien, le mieux est de demander conseil à un spécialiste de cette discipline. Lors d’un stage ou autre, celui-ci pourra vous accompagner et vous renseigner sur les postures bénéfiques pour votre animal. 

Quelques exercices de proprioception à faire avec votre chien 

Chien assis sur un gros ballon
Crédits : chris-mueller / iStock

Pour commencer, sachez que si vous avez déjà appris à votre chien à donner la patte, faire le beau, tourner sur lui-même ou encore reculer, vous avez déjà commencé le travail ! En effet, tous ces exercices font travailler la proprioception. Le but va maintenant être de lui demander de réaliser ces exercices plus lentement, dans le calme et la concentration. Au début, vous n’aurez peut-être pas très envie d’investir dans du matériel et cela ne pose aucun problème, car il existe de nombreux exercices à faire sans objet spécifique : 

  • Les variations de positions : faites-le passer du assis au couché, puis de nouveau au assis puis au debout, etc. 
  • Les tours tels que le beau, la révérence, donner la patte, tourner sur lui-même dans un sens, puis dans l’autre, etc. 
  • Les pas de côté vers la droite et vers la gauche.
  • Lever les pattes indépendamment les unes des autres (devant c’est assez simple s’il connaît « la patte », mais il va également falloir travailler les pattes arrière !)
  • Le reculé : faites lui faire sur terrain plat puis en pente et en montée. 
  • Le slalom entre vos jambes.
  • Attraper un jouet ou une friandise au vol. 
  • etc.

Le travail de proprioception avec du matériel 

Si vous souhaitez travailler de manière plus poussée avec votre chien, il va devenir rapidement indispensable d’investir dans un peu de matériel. Il existe de nombreux objets pour développer la proprioception de votre animal. Pour commencer, vous pouvez vous munir d’un tapis antidérapant afin de pratiquer sans danger. Un tapis en mousse ou de yoga fera parfaitement l’affaire. 

Ensuite, il existe toute sorte de coussins permettant de faire travailler l’équilibre de votre chien. Le coussin d’équilibre, également appelé « balance disc », permet à votre chien de mettre ses deux pattes avant, arrière ou bien les quatre pattes en même temps dessus. Vous pouvez également lui demander de mettre deux pattes dessus et de tourner tout autour avec ses deux autres pattes disponibles. Le « traxpeanut », un coussin en forme de cacahuète, le « fit bone », un coussin en forme d’os ou encore les « paw pods », quatre petits coussins qui font travailler sur l’indépendance des pattes, permettent tous de travailler l’équilibre de votre chien. 

Vous pouvez également investir dans des cavalettis, qui sont de petits obstacles pour aider le chien à travailler sur sa foulée, ou encore dans une planche d’équilibre. Bien entendu, il existe encore une multitude d’objets en tout genre pour faire travailler votre chien. Mais si vous disposez déjà de quelques-uns parmi ceux cités précédemment, vous aurez déjà de quoi bien vous amuser avec votre toutou !