in

Mycothérapie : comment soigner votre chien avec les champignons ?

© Halfpoint - iStock
5/5 - (2 votes)

Bien que considérée comme une médecine non conventionnelle, la mycothérapie est une discipline en pleine expansion. En effet, de plus en plus de personnes cherchent des alternatives à utiliser en complément ou remplacement des médicaments traditionnels. Pour nous ou nos animaux, nous nous tournons alors davantage vers une médecine plus douce et naturelle dont la mycothérapie fait partie. C’est d’ailleurs une bonne nouvelle quand on sait les merveilles qu’elle peut accomplir ! 

Bien qu’utilisée depuis des millénaires dans les médecines traditionnelles asiatiques, la mycothérapie n’est pas encore très répandue. Il n’est donc pas surprenant que ce soit la première fois que vous entendiez parler de cette pratique. Quoique, vous avez également pu atterrir sur cette page en effectuant une recherche à ce sujet ! Dans les deux cas, vous êtes au bon endroit, car nous allons tenter d’éclaircir tous les mystères au sujet de la thérapie par les champignons.

Qu’est-ce que la mycothérapie ?

La mycothérapie est une médecine appartenant à la branche plus large de la phytothérapie. Pour rappel, la phytothérapie désigne les traitements thérapeutiques fabriqués à base de principes actifs naturels et d’extraits de plantes utilisée dans le but de prévenir, de soulager ou encore de guérir une maladie ou un trouble. En ce qui concerne la mycothérapie, ce sont des extraits de champignons médicinaux qui sont utilisés. Bien que leurs bienfaits soient encore assez méconnus dans le monde occidental, ils possèdent en réalité des actions particulièrement bénéfiques que ce soit en médecine humaine ou en médecine vétérinaire !

Sachez qu’il existe pas moins de 140 000 espèces de champignons dans le monde. Parmi elles, seulement 10 % ont été répertoriées et peuvent être utilisées dans le cadre de la mycothérapie. Le nom de cette thérapie vient par ailleurs de l’utilisation d’une certaine partie du champignon. En effet, ce n’est pas le chapeau ni le pied du champignon qui est utilisé en mycothérapie, mais le mycélium ! Pour faire simple, c’est la partie souterraine du champignon que l’on pourrait comparer aux racines d’un arbre. C’est dans cette zone que se trouvent les polysaccharides et polyphénols, des molécules porteuses de propriétés intéressantes en pharmacologie.

mycelium
Mycélium de champignons visible © Kichigin – iStock

Que peut-on traiter chez le chien avec la mycothérapie ?

La mycothérapie est une thérapie multifonction. En effet, elle peut avoir comme fonction à la fois la prévention, la protection ainsi que l’intervention. En d’autres termes, elle peut être donnée comme traitement préventif à une maladie dans un but de régénération des cellules pour booster un système immunitaire affaibli par exemple, mais elle peut également traiter directement une maladie. Reconnue pour son action sur les cellules cancéreuses, la mycothérapie peut également traiter de nombreuses autres pathologies, notamment :

  • Des maladies rénales
  • Des maladies du foie
  • Les maladies cardiaques
  • Les infections bactériennes ou fongiques ayant tendance à être résistantes

En plus de ça, les champignons contiennent de nombreux minéraux, oligoéléments, antioxydants, enzymes, vitamines, protéines, etc.

Quatre champignons utilisés en mycothérapie canine :

Cette liste de champignons pouvant venir en aide à votre chien n’est évidemment pas exhaustive.

Le Shiitake (Lentinula edodes)

Son nom ne vous est sûrement pas inconnu puisque c’est un champignon très populaire en cuisine ! Désormais, il connaît également un grand succès dans la mycothérapie. C’est un champignon médicinal connu pour stimuler l’immunité. Il est donc généralement indiqué pour prévenir d’éventuelles maladies infectieuses. Il possède également un effet bénéfique sur la flore intestinale.

champignons shiitake
© nikkimeel – iStock

Le Reishi (Ganoderma lucidum)

Couramment utilisé comme épice ou en tisane dans la médecine chinoise traditionnelle, ce champignon a la capacité de stimuler des cellules immunitaires bien précises entraînant la mort des cellules cancéreuses. Recommandé en cas de cancer, il s’avère également utile pour lutter contre les maladies virales ou certaines maladies cardiaques. Il aide par ailleurs à protéger le foie des toxines.

champignons reishi et tisane à base de reishi
© krungchingpixs – iStock

L’Hydne hérisson (Hericium erinaceus)

L’Hydne hérisson est un champignon à l’aspect étrange qui lui vaut d’ailleurs son surnom de « crinière de lion ». Notamment utilisé pour les maladies du tube digestif chez le chien, le mycélium de l’Hydne hérisson possède également la propriété de stimuler la croissance des neurones. On l’utilise donc très souvent pour traiter les maladies neurodégénératives.

champignon hydne hérisson
© wavipicture – iStock

L’armillaire couleur de miel (Armillaria mellea)

Les propriétés antioxydantes, immunostimulantes et anti-inflammatoires de ce champignon le rendent intéressant pour traiter les maladies inflammatoires chez le chien âgé. Il est également indiqué en cas d‘épilepsie ou de la dépression.

armillaire couleur de miel
© ValentynVolkov – iStock

La mycothérapie peut généralement venir en complément d’un traitement allopathique. Toutefois, n’administrez jamais vous-même des champignons à votre chien. La prescription en mycothérapie doit se faire uniquement par un vétérinaire formé dans ce domaine.