in

Quelques questions à se poser avant d’adopter en refuge

© Halfpoint - iStock
Rate this post

Ça y est, vous commencez à y réfléchir sérieusement : et si je prenais un chien à la maison ? D’ailleurs, vous savez déjà que vous souhaitez adopter plutôt que d’acheter en élevage et c’est très bien ! Toutefois, nous tenions à faire un petit rappel malgré les débats houleux à ce sujet : acheter un chien en élevage n’est pas dramatique. Certaines races se font rares en refuge et si vous rêvez depuis toujours d’une race bien spécifique, vous avez le droit d’aller dénicher le chien de vos rêves en élevage. Le tout est de faire attention chez qui vous l’achetez. N’hésitez donc pas à chercher longuement, quitte à retarder la réalisation de votre rêve, afin de trouver le meilleur éleveur.

Ce dernier doit être fiable et surtout respectueux des chiens. Par ailleurs, vous verrez rapidement si le feeling passe bien entre vous ! L’idéal, ce sont les petits éleveurs qui font ça par pur amour des chiens avec trois ou quatre chiennes qui vivent au sein même de leur foyer. Refermons maintenant cette parenthèse et passons au vif du sujet : que faut-il savoir avant d’adopter un chien en refuge ?

Êtes-vous vraiment prêts à vous engager en temps et financièrement ?

chien et bénévole dans un refuge
© max kegfire – iStock

Il n’y a pas de question bête, même si celle-ci peut vous sembler l’être ! Cela tombe sous le sens, mais trop de personnes ne se rendent malheureusement pas compte de l’engagement que nécessite un chien une fois qu’il est arrivé à la maison. Entre le vétérinaire, les soins et la nourriture, avoir un chien représente un coût tous les mois. Avez-vous les ressources nécessaires pour assumer ses besoins ? Un chien nécessite également au minimum une heure de sortie en extérieur tous les jours, sans compter les moments dédiés aux jeux et à son éducation. Pourrez-vous dégager suffisamment de temps pour vous consacrer suffisamment à lui ? Si l’une des réponses à ces deux questions est non, il faudra malheureusement attendre d’être réellement prêt à passer le cap.

Pour quel tempérament de chien opter ?

chien derrière la grille d'une cage dans un refuge
© Okssi68 – iStock

Même si l’adoption d’un chien en refuge se fait régulièrement au coup de cœur, le mieux reste de réfléchir en amont au tempérament qui vous correspondrait le mieux. En effet, il peut être compliqué de se retrouver avec un chien plan-plan quand on aime bouger régulièrement. Cela ne sera non seulement pas agréable pour vous, mais également, et surtout, pour lui qui devra soit rester seul à la maison, soit vous suivre dans une activité compliquée pour lui. On évite donc de prendre un bouledogue anglais quand on est un sportif averti et par la même occasion de prendre un berger belge malinois quand on préfère rester tranquillement sur notre canapé. Bien entendu, nous grossissons les traits, mais c’est un peu l’idée !

Quelle taille aura le chien que je souhaite adopter ?

La taille de votre futur animal n’a pas réellement d’importance. Cela dépend avant tout de vous. En effet, on peut avoir peur de prendre un gros chien lorsqu’on vit en appartement. Certains refuges demanderont d’ailleurs parfois un accès à un jardin ou autre. En réalité, si vous avez un coup de cœur pour un gros chien qui correspond en tout point à ce que vous avez toujours recherché alors que vous vivez en appartement, il n’y a pas de problème tant que vous respectez ses besoins. Un bouvier bernois peut parfaitement être heureux chez vous, tant qu’il a sa dose d’amour et des sorties en promenade tous les jours.

Quel âge aura le chien que je souhaite adopter ?

chien derrière la grille d'une cage dans un refuge
© Wpadington – iStock

L’âge d’un chien peut également avoir son importance. Quel est votre objectif en adoptant un chien en refuge ? Vous souhaitez offrir une fin de vie douce et paisible à un vieux toutou ? Vous souhaitez emmener votre chien partout en randonnée avec vous ? En effet, vous n’aurez pas la même vie avec un chiot qu’avec un chien adulte ou encore un chien âgé !

Si vous optez pour un chiot, vous devrez tout lui apprendre. Ce sera en outre une petite boule d’énergie qui vous demandera énormément d’attention. Il faudra donc avoir le temps de l’éduquer et de lui permettre de découvrir la vie en douceur. Un chien adulte sera certainement déjà plus équilibré et plus stable ! Toutefois, les chiens de refuge ont souvent des traumatismes liés à leur abandon, ce qui peut potentiellement entraîner des troubles du comportement. Enfin, un papi aura besoin de calme et selon son âge, il ne pourra pas vous suivre partout. Un vieux chien aura enfin potentiellement besoin de soins vétérinaires plus réguliers.