in

Comment savoir si mon chien a de la fièvre ?

Crédits : iStock
Comment savoir si mon chien a de la fièvre ?
noté 5 - 3 votes

Votre chien n’a pas l’air d’avoir la grande forme et vous vous demandez s’il ne couvrirait pas quelque chose… Parfois, nous aimerions tant que notre animal puisse parler pour nous expliquer ce qui ne va pas (et aussi pour qu’il nous réponde quand on lui raconte nos misères !). Malheureusement, c’est au maître de contrôler son état de santé.

Ainsi, savoir détecter la fièvre chez votre chien est très important. En effet, la fièvre est un mécanisme de défense de l’organisme. En augmentant la température du corps, le système immunitaire tente de détruire l’agent pathogène indésirable. Ce symptôme joue un rôle indispensable dans le combat de la maladie, mais est aussi un signe d’un danger non anodin pour la santé de votre animal. 

1. Connaitre la fièvre chez le chien

Il faut savoir que la température normale d’un chien doit être comprise entre 38,5°C et 38,9°C. Au-dessus de 41°C, son état de santé est vraiment grave et peut causer la mort de votre animal…

Par ailleurs, lors de la prise de température, il est important de prendre en compte différents éléments pour évaluer l’importance de la fièvre. Tout d’abord, en fonction de ce que faisait votre animal juste avant, la température peut être légèrement surélevée. Ainsi, s’il était physiquement actif, il est normal que sa température soit un peu plus élevée. Au contraire, s’il dormait, sa température corporelle devrait être légèrement plus basse.

Ensuite, il faut aussi prendre en compte l’âge et la condition de votre animal. En effet, la fièvre chez les chiots, les chiennes pleines ou les chiens âgés par exemple, ne peut pas être évaluée de la même manière que chez un chien adulte de condition “normale”.

2. Prendre la température à l’aide d’un thermomètre

La façon la plus simple de savoir si votre animal a de la fièvre est d’utiliser un thermomètre spécialement conçu pour les chiens. Toute autre technique est déconseillée car leur fiabilité est scientifiquement non reconnue.

La prise de température peut donc se faire avec un thermomètre auriculaire, mais le thermomètre qui se place au niveau rectal reste bien plus fiable. Voici quelques conseils pour réussir la prise de température.

Évitez les thermomètres en plastique

Généralement, personne n’apprécie qu’on lui rentre un truc dans les fesses… même le chien. C’est pourquoi il risque de ne pas se laisser faire. Ainsi, si votre thermomètre est de mauvaise qualité, il se peut qu’il se casse lorsque le chien se débat.

Enfoncez le thermomètre sur environ 2 centimètres et attendre le temps recommandé

Le temps recommandé varie d’un modèle de thermomètre à un autre. Lisez bien la notice avant de l’utiliser.

chien malade fièvre triste
Crédits : iStock

Soyez calme et doux avec votre chien

Votre animal se sent sûrement déjà mal et ce type de soin est stressant. N’hésitez pas à lui parler avant et pendant la manipulation et faites-le à un moment où il semble disponible (par exemple, lorsqu’il est dans son panier mais non endormi).

Il est également conseillé de se mettre à deux pour mieux le tenir. Cela permettra d’être plus efficace et ainsi, de ne pas faire durer ce moment désagréable et d’éviter les risques de blessure.

Nettoyez le thermomètre

Il est important de désinfecter le thermomètre avec de l’alcool éthylique après chaque utilisation pour éviter le développement et la transmission de germes et bactéries.

3. Reconnaître les principaux symptômes de la fièvre

Lorsqu’un chien a de la fièvre, certains symptômes sont récurrents…

  • Observez son état émotionnel : est-il triste ou apathique ?
  • Observez son comportement : est-il plus agressif ? Dort-il plus que d’habitude ? Mange-t-il moins ?
  • Soyez attentif aux manifestations physiques (diarrhée, vomissement, sécrétions nasalestremblements…)

Attention ! Le bruit court qu’un chien qui a le museau chaud et sec est atteint de fièvre… mais c’est un mythe ! L’état du museau du chien change souvent pour des raisons multiples, et ce n’est pas forcément un signe de maladie.

Source

Vous aimerez aussi : 

Donner du chocolat à son chien : est-ce dangereux ?

Pourquoi mon chien mange t-il de l’herbe ? Est-ce normal ?

Queue du chien : 4 aspects à analyser pour comprendre ses émotions