in ,

Comment utiliser les poils de votre chien pour protéger vos arbres ?

© Anna av - iStock
5/5 - (2 votes)

Le titre de cet article vous a peut-être interpellé et on comprend pourquoi ! Comment les poils de votre chien peuvent-ils protéger les arbres de votre jardin ? Eh bien! c’est ce que nous allons tenter de vous expliquer dans cet article. En effet, le pelage de votre toutou possède en quelque sorte un pouvoir. Alors la prochaine fois que vous le brossez, ne jetez pas ses touffes de poils…

Comment les poils de votre chien peuvent-ils protéger un arbre ?

chien qui est couché à côté d'une touffe de poil
© Oskari Porkka – iStock

L’hiver s’est achevé et le printemps s’installe petit à petit. Alors que les feuilles des arbres commencent à se déployer, les poils de votre toutou adoré subissent quant à eux la force de gravité ! Bien entendu, si votre compagnon à quatre pattes est un Jack Russel, cela risque peut-être de moins vous intéresser. Non pas que votre chien ne perde pas lui aussi ses poils, mais à cause du fait que ces derniers sont courts. Vous ne pourrez donc pas en faire grand-chose dans ce cas là.

Cependant, si votre chien possède un poil mi-long à long, que vous avez un jardin et que vous vivez en campagne, cette astuce devrait vous intéresser. En effet, l’odeur des poils de votre chien va permettre de protéger vos plantations contre les animaux sauvages qui seraient tentés d’y goûter. C’est souvent le cas des chevreuils ou des sangliers. Si vos arbres ou votre jardin sont régulièrement saccagés par la faune locale, suivez la marche à suivre dans le paragraphe suivant.

Comment disposer les poils pour protéger un arbre ?

chien dressé contre un arbre
© alexei_tm – iStock

Pas d’inquiétude : il n’est absolument pas nécessaire d’accrocher une touffe de poils à chaque branche de votre arbre. En réalité, il suffit d’entourer les pieds des jeunes arbres, des haies, des arbustes ou encore des plantations de votre jardin avec une couche bien épaisse de poils de chien. L’odeur que cette dernière dégage va permettre de dissuader la faune sauvage de goûter à vos arbres et autres plantations.

Nous avons bien conscience que cette astuce ne touche pas la majorité de la population. Toutefois, même si vous n’êtes pas concerné, on espère tout de même vous avoir appris quelque chose. D’ailleurs, cette astuce fonctionne également avec des poils de moutons. Alors, amis bergers… vous savez ce qu’il vous reste à faire !