in

La mésaventure d’un chien coincé sous le capot d’un fourgon pendant une semaine

© nikkytok - iStock
Rate this post

Cette histoire aurait pu s’achever de manière dramatique, mais nous vous rassurons tout de suite, c’est un happy end que nous allons vous raconter aujourd’hui. Les faits se sont produits le 7 janvier 2022. Un petit teckel prénommé Jeep qui se promenait tranquillement dans le jardin de ses humains a soudainement disparu. Il a été retrouvé une semaine plus tard, dans un lieu pour le moins… improbable ! 

Où est passé Jeep ? 

Le vendredi 7 janvier dernier, dans le Finistère, des artisans sont présents dans la maison de Vincent et de Jeep, un petit Teckel à poils durs de 7 ans. Alors qu’il est au téléphone, Vincent entend son chien aboyer de manière inhabituelle. En pleine conversation téléphonique, il se dit qu’il ira le voir après avoir terminé. Entre temps, les artisans terminent leur travail et plient bagage. Quand Vincent part à la recherche de son chien, il se rend rapidement compte qu’il a disparu. Détail étrange : il pleut ce jour-là et Jeep déteste la pluie. En plus, c’est l’heure de sa gamelle et il n’a jamais fugué auparavant. Ses propriétaires font le tour de la propriété en vain. Pas de traces de Jeep ! 

Inquiet, Vincent pense éventuellement que son chien a été volé ou qu’il est malencontreusement monté dans le camion des artisans. Il décide alors de se rendre à l’entreprise venue quelques heures plus tôt faire des travaux chez lui. Le patron lui indique le chantier sur lequel se trouvent les artisans. Vincent s’y rend alors, mais il ne trouve aucune trace du petit chien« Ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas vu mon chien. Un peu plus tard, je suis encore retourné dans l’entreprise pour inspecter le fourgon, car mon intuition était forte. Jeep aime renifler sous les véhicules… Pourtant, je ne l’ai pas retrouvé encore cette fois…» Sans nouvelle de son chien, Vincent part finalement déposer plainte au commissariat. Sa demande est prise très au sérieux, car les gendarmes lui apprennent que Jeep est totalement le type de chien que l’on vole.

Teckel à poil dur
© Teckel à poil dur, la même race que Jeep / Kurt-Pas – iStock

Une mésaventure qui se termine bien

Après une semaine d’inquiétude sans nouvelle du petit chien, un coup de fil va tout changer ! C’est le gérant d’un garage automobile de la commune voisine qui est à l’autre bout du fil. Il avait entendu parler de la disparition de Jeep et un de ses employés vient tout juste de le retrouver sain et sauf… dans le moteur d’une camionnette ! Et ce n’est pas n’importe quel véhicule puisque c’est celui des artisans venus une semaine plus tôt au domicile de Vincent. Il avait été pris en charge pour une révision. Le pauvre toutou était coincé sur le filtre à air et avait dû monter par le cache moteur. Il a passé sept jours et parcouru plus de 300 km avec des variations de température très importantes, sans manger ni boire ! 

Véritable miraculé, le petit chien est malgré tout très affaibli. Déshydraté, il ne tient plus debout et a perdu un tiers de son poids. D’après le vétérinaire, « il n’aurait pas tenu deux jours de plus… » Depuis qu’il a retrouvé ses maîtres, Jeep dort beaucoup, mange et petit à petit se remet sur pied. Il va aujourd’hui beaucoup mieux et n’a heureusement aucune séquelle ! 

La morale de cette histoire

Suite à cette histoire pour le moins incroyable, le propriétaire du petit Teckel retient une chose : il faut suivre son intuition ! « J’ai beaucoup regretté de ne pas avoir osé demander à l’artisan de soulever le capot du véhicule. Mon chien n’était qu’à 50 centimètres de moi ! » En effet, depuis le départ Vincent était persuadé que son chien se trouvait quelque part dans le camion, mais de là à penser qu’il se trouverait sous le capot… L’autre morale qu’il retient : dans ce genre de situation, il ne faut pas non plus absolument chercher les solutions les plus logiques. 

Citations prises sur actu.fr