in

Dominance chez le chien : mythe ou réalité ?

Crédits : Ksenia Raykova / iStock

« Eh tu te fais marcher sur les pieds là. N’oublie pas : c’est toi le patron ! » La plupart des propriétaires de chien ont dans leur entourage au moins une personne qui se prend pour un « éducateur canin » et ne qui tient ses compétences que d’une grande expérience : « Tu comprends, il y a toujours eu des chiens dans ma famille, alors je les connais très bien ». Même si cela ne part pas d’une mauvaise attention, il vaut mieux que vous vous fassiez votre propre expérience. Si vous avez des questionnements, rendez donc plutôt visite à un vétérinaire comportementaliste ou un comportementaliste canin réputé ! Dans cet article, découvrez ce qu’il y a à savoir sur la dominance chez le chien.

Qu’est-ce que la dominance chez le chien ? 

Chien agressif envers son maître
Crédits : Piter1977 / iStock

La dominance chez le chien est une théorie selon laquelle l’objectif principal de votre chien sur cette planète est de vous dominer. Ce désir peut donc amener le chien à développer un comportement agressif. Si l’on suit la logique de cette théorie, lorsqu’un chien développe des comportements problématiques et agressifs, il faut lui montrer qui est le patron. Pour résoudre le problème, on montre donc à notre chien qu’on est plus fort que lui. Cela se passe souvent à travers un rapport de force et des punitions à outrance.

Heureusement, aujourd’hui les comportementalistes ont changé de vision. Ils ont plutôt tendance à travailler sur une éducation positive que sur un rapport dominant/dominé. À l’heure actuelle, de nouvelles études sont aussi réalisées, notamment sur le fonctionnement du cerveau et sur l’apprentissage. Leur objectif est donc de mieux comprendre les comportements de nos animaux.

Le rapport dominant/dominé : une théorie qui remonte au loup

Chien sautant à la main de son maître
Crédits : Ksenia Raykova / iStock

Le loup étant considéré comme un ancêtre du chien, la théorie de la dominance est basée sur d’anciennes études faites sur des loups captifs. Lors de leurs observations, les scientifiques ont remarqué qu’il y avait beaucoup d’agressivité au sein d’une meute. Ce comportement permettait de mettre en place une hiérarchie dans le groupe. De cette manière, les animaux pouvaient « décider » quels loups accédaient en premier à la nourriture et au droit de se reproduire. Les chiens étant considérés comme descendant du loup, on a imaginé que leur comportement serait similaire. Cette théorie est toutefois complètement réfutée aujourd’hui, mais il arrive que cette idée reçue subsiste encore dans l’imaginaire de certaines personnes.

La dominance chez le chien : définitivement un mythe !

Chien faisant un câlin à sa maîtresse
Crédits : Eva Blanco / iStock

Comme expliqué dans les paragraphes précédents, la dominance chez le chien est bel et bien un mythe. Malheureusement, les personnes qui croient à cette théorie vont naturellement être amenées à éduquer leur animal de compagnie sous la contrainte et en établissant un rapport de force. Il faut cependant savoir que la relation avec votre animal ne peut pas être sereine et équilibrée avec ce type d’éducation. Au contraire, cela peut même renforcer les comportements agressifs. Un chien n’a pas les capacités et tout simplement pas la volonté de se venger ou d’élaborer des stratégies pour nuire à son humain.

Si votre chien est agressif, c’est donc qu’il y a quelque chose dans son environnement ou dans ses habitudes de vie qui ne lui convient pas. Un travail est alors certainement à effectuer avec lui pour identifier la cause du problème. Il est également essentiel de se renseigner sur des techniques d’éducation qui ne compromettront pas le bien-être et la relation avec votre toutou. Pour tout cela, entourez-vous de spécialistes : comportementaliste canin, vétérinaire comportementaliste, etc.

Pour en savoir plus et aller plus loin dans cette réflexion, vous pouvez aller lire cet article très complet !