in

Et si vous adoptiez un chien de laboratoire ?

Crédits : max-kegfire / iStock

Avez-vous déjà songé à adopter un chien rescapé des laboratoires ? Ces pauvres toutous ont passé leur vie derrière les barreaux et ne connaissent rien de la vraie vie de chien. Ils ont donc besoin d’énormément de temps et d’attention, mais après avoir gagné leur confiance ils se révèlent être de superbes compagnons. 

Quelles sont les caractéristiques d’un chien de laboratoire ? 

Beagles en cage
Crédits : Tatomm / iStock

Il faut savoir que la plupart des chiens de laboratoire sont de race Beagle. Il arrive également que ce soit des Golden retriever, mais rarement d’autres races. Il n’y a pas de préférence de sexe et vous pourriez donc aussi bien adopter un mâle qu’une femelle. L’âge est également variable : il est possible de rencontrer des chiots aussi bien que des chiens adultes. Dans tous les cas, les associations qui s’occupent de placer ces chiens les identifient et mettent à jour leurs vaccins en amont. 

Comme faire pour adopter un chien de laboratoire ? 

Beagle derrière un grillage
Crédits : Lunja / iStock

Le GRAAL est une association qui s’occupe entre autres de recueillir des animaux de laboratoire. Elle collabore avec de nombreux refuges partenaires qui prennent en charge les animaux dans leurs structures. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ces refuges directement sur leur site. Il n’y a pas de critères précis à remplir en amont. Ce sont les refuges qui décident où et à qui placer les animaux en suivant les pratiques classiques : choix des adoptants, zone de placement, visite avant et après l’adoption… les frais d’adoption peuvent également varier d’un refuge à l’autre. 

Comment accueillir au mieux un chien de laboratoire ?

Chien Beagle allongé sur le tapis
Crédits : alex_ugalek / iStock

Premièrement, il faut avoir conscience de ce qu’ont vécu ces chiens. Ce sont des animaux qui n’ont jamais rien vu de leur vie, qui n’ont jamais rien reniflé, qui n’ont jamais joué, qui n’ont jamais été caressés et qui n’ont jamais été aimés. Adopter un chien de laboratoire requiert donc de prendre du temps. Si vous êtes absent de la maison pendant 10h par jour ce n’est pas la peine. Même si votre chien a l’apparence d’un adulte, en réalité, c’est un chiot à qui il va falloir tout apprendre. Il est vivement d’ailleurs conseillé qu’un membre de la famille puisse rester avec lui pendant plusieurs jours afin de l’habituer petit à petit à sa nouvelle vie. 

En général, cela se passe bien dans la maison, mais il va falloir prendre votre mal en patience quand il s’agira de sortir. À part les barreaux et le sol carrelé glacé de sa cage, votre chien n’a rien connu. Le moindre bruissement de feuille, un véhicule un peu bruyant ou un brin qui le chatouille peuvent lui faire énormément peur. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de privilégier des sorties assez courtes les premiers temps. Les Beagles sont assez craintifs, mais avec le temps et beaucoup d’amour ils deviennent d’incroyables compagnons de vie.

Un chien de laboratoire peut-il souffrir de troubles ? 

Beagle en train d'hurler
Crédits : srugina / iStock

De par son vécu, il est possible que votre chien développe des troubles du comportement. Mais en réalité, chaque animal à sa personnalité et la où certains vont rapidement s’adapter, d’autres vont effectivement être très anxieux. Malgré son vécu difficile, il ne faut pas que vous l’ayez toujours collé à vous. En effet, cela risque de créer un hyper attachement et le jour où vous allez partir, cela risque d’être très compliqué à vivre pour lui. Dans ce genre de cas, votre chien peut alors devenir destructeur ou bien se mettre à aboyer continuellement.