in

La neige et ses dangers pour votre chien

© Koljambus - iStock
Rate this post

Un toutou qui gambade oreilles au vent dans la neige, quel joli tableau n’est-ce pas ? D’autant plus que nos compagnons à quatre pattes apprécient généralement beaucoup la neige ! Alors, pour les laisser en profiter en toute sécurité, apprenez à reconnaître les quelques dangers que vous pourriez rencontrer lors de vos sorties à la neige. 

L’ingestion de neige

chien avec de la neige sur la truffe
© kopophoto – iStock

Bien souvent, quand ils s’amusent dans la neige, les chiens ont tendance à en avaler malencontreusement. Certains en mangent aussi volontairement tout simplement parce qu’ils aiment ça ! D’ailleurs, vous vous demandez peut-être où est le problème puisque la neige n’est rien de plus que de l’eau. Eh bien, sachez que lorsque l’eau change d’état en passant de l’état liquide à solide, donc en flocons ou glace, ses propriétés changent. Une ingestion en trop grande quantité peut alors avoir des conséquences sur la santé, notamment en provoquant une gastrite sévère prénommée « gastrite des neiges ». Votre chien pourra également présenter des épisodes de diarrhées.

Le sel de déneigement

En hiver, lorsque la neige commence à tomber, les routes sont salées pour votre sécurité. Malheureusement, le sel de déneigement n’est pas sans incidence sur votre toutou. En effet, c’est un produit irritant qui peut abîmer les coussinets et les pattes de votre chien. Bien évidemment, vous pouvez continuer de le promener à cette période, mais quelques précautions sont à prendre, et notamment celle de veiller à toujours rincer soigneusement ses pattes avec de l’eau claire après chaque promenade. Le sel de déneigement est également toxique s’il est ingéré, d’où l’importance de rincer les pattes de votre chien pour lui éviter d’en avaler en se léchant ! Si jamais vous avez un doute, sachez que les principaux symptômes d’une intoxication au sel de déneigement sont une diarrhée, des vomissements et des crampes abdominales.

La réverbération du soleil

chien et son maitre en train de se promener au soleil dans la neige
© Chalabala – iStock

Si vous partez en montagne avec votre chien, attention à la réverbération solaire sur la neige ! Vous portez certainement des lunettes de soleil, mais votre toutou, lui, n’en a pas. Évitez donc de l’exposer à ce phénomène pendant de trop longs moments. Si votre chien souffre déjà d’une pathologie oculaire, nous vous recommandons de demander conseil à votre vétérinaire qui vous orientera sur des solutions pour protéger votre chien. Attention également aux toutous à poil blanc ! Ces derniers peuvent en effet rapidement prendre des coups de soleil sur les zones les plus sensibles où leur pelage n’est pas très dense (oreilles, museau, abdomen, intérieur des cuisses). Dans ce cas, nous vous recommandons d’appliquer de la crème solaire adaptée aux chiens avec un indice de protection d’au moins 30.

La glace et le froid

Le froid de la glace et l’humidité de la neige auquel est soumis votre chien en hiver peut provoquer quelques désagréments. C’est pourquoi vous devez être très prudent lors de vos sorties dans la neige et encore davantage à votre retour. La neige a tendance à se fixer sous forme de boulettes entre les coussinets et dans les poils. Veillez donc à bien les retirer après votre sortie. Séchez-lui également bien les pattes, notamment entre les coussinets. Enfin, s’il est mouillé, ne le laissez pas comme ça, essuyez-le avec une serviette ou séchez-le avec un sèche-cheveux réglé sur le mode le plus froid. Ne le laissez pas dehors et laissez-le se réchauffer à l’intérieur.