in ,

La “truffe des neiges” : pourquoi la truffe de mon chien devient-elle rose ?

Crédits : tadeusz-lakota / Unsplash

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un Husky, d’un Samoyède ou encore d’un Malamute, vous avez peut-être déjà observé un changement de couleur au niveau de la truffe de votre toutou. En effet, lorsque le froid de l’hiver s’installe, certains chiens, et particulièrement ceux de type nordique, ont le bout du nez qui se part d’une jolie couleur rose. C’est ce qu’on appelle la « truffe des neiges » ! N’est-ce pas trop mignon ? 

Qu’est-ce que la « truffe des neiges » ? 

chien blanc avec la truffe des neiges rose
Crédits : lava-lavanda / Unsplash

Alors que les paysages alentour se couvrent d’un beau manteau blanc, le bout du nez de votre toutou semble quant à lui revêtir une très jolie couleur rosée. Il faut savoir que cette couleur peut varier en fonction de la couleur d’origine de la truffe de votre chien. En effet, pour une truffe noire, la couleur peut varier du rose au brun. Une truffe de couleur brune va quant à elle rester dans les mêmes tonalités, mais plus claires, donnant une sorte de beige. Ce phénomène se prénomme donc la « truffe des neiges », mais on lui donne également d’autres noms anglophones, comme « The Snow Nose » qui est l’équivalent de « truffe des neiges » en français, ou encore « The Winter Nose » qui signifie « la truffe d’hiver ». 

La « truffe des neiges » est un phénomène assez courant dû à une hypopigmentation qui survient durant les mois les plus courts de l’année, mais aussi les plus froids. Votre chien peut simplement avoir une bande rose ou bien la totalité de la truffe rose. Toutefois, ne vous inquiétez pas, sa truffe retrouvera sa couleur d’origine le moment venu !

Quelle est la cause de la « truffe des neiges » ? 

Portrait d'un Husky avec la truffe des neiges
Crédits : TRAVELARIUM / iStock

Finalement, il serait fort possible que le froid ne soit absolument pas en cause dans ce phénomène. Pourquoi ? Eh bien, cette hypopigmentation très souvent observée en hiver, l’est également dans des régions tropicales. En réalité, il existe très peu de recherches ou d’études sur ce sujet. La « truffe des neiges » est encore un mystère pour les vétérinaires qui ne disposent finalement que d’anecdotes comme source. 

La théorie la plus probable sur la cause de la « truffe des neiges » est qu’elle serait provoquée par la réduction de lumière. En effet, en hiver les jours étant plus courts, l’exposition du chien à la lumière du soleil est également réduite, ce qui est également le cas dans les fameuses régions tropicales dont nous avons parlé plus tôt. Il paraît donc plus probable que l’exposition à la lumière plus que le froid soit la cause de ce phénomène. Toutefois, il faut rester prudent et ne pas tirer de conclusion trop hâtive. En tout cas, on peut supposer que la lumière, éventuellement le froid, mais aussi la génétique seraient les principales causes de la « truffe des neiges ».

Quelles sont les races prédisposées à la « truffe des neiges » ?

Samoyède avec une écharpe et la truffe des neiges
Crédits : Rohappy / iStock

La « truffe des neiges » est caractéristique chez les chiens nordiques, c’est-à-dire le Husky, le Samoyède ou encore le Malamute. Toutefois, on peut également la retrouver chez d’autres races, notamment le Labrador et Golden Retriever, mais aussi le Berger Allemand ou le Bouvier Bernois. De plus, les chiens à la robe blanche ou de couleur claire sont généralement plus facilement atteints par ce phénomène, et ce, quelle que soit leur race.

Alors, si la truffe de votre toutou se transforme en nez de renne du Père Noël, pas de panique !  Tant que celle-ci ne semble pas peler, être abîmée ou blessée, cela est certainement la « truffe des neiges ». Il suffira d’attendre que l’hiver laisse place au printemps et la truffe de votre chien retrouvera sa couleur originelle. Dans le doute, vous pouvez bien entendu la montrer à votre vétérinaire.