in

L’Alaskan Klee Kai, un petit chien aux airs de Husky

Crédits : enjenn / iStock

Si la bouille de l’Alaskan Klee Kai ne vous dit rien, c’est normal, car il est encore assez rare de croiser ce chien en France. Même s’il est davantage connu en Amérique du Nord, il demeure néanmoins assez peu répandu. Petit par la taille, mais avec de l’énergie à revendre, l’Alaskan Klee Kai vaut la peine d’être connu !

La petite histoire de l’Alaskan Klee Kai 

Alaskan Klee Kai assis dans l'herbe
Crédits : goldenKB / iStock

Le nom « Klee Kai » signifie « petit chien » en Inuit. C’est dans les années 70 que Linda Spurlin, originaire d’Alaska, a donné naissance à cette version miniature de l’Alaskan Husky. C’est en tombant sous le charme de Curious, une chienne Alskan Husky au gabarit bien plus petit que la norme, que lui est venue l’idée de créer une race d’Alaskan Husky « miniature ». Elle a donc décidé de l’adopter afin de lancer un élevage de chiens du même gabarit. Au cours de sa sélection, elle a veillé à choisir les meilleurs éléments afin de créer une nouvelle lignée cohérente. Son objectif était de conserver certains traits de l’Alaskan Husky tout en créant un chien de compagnie, et non de travail. À l’origine créé pour elle, ses Alaskan Husky de taille réduite ont finalement séduit de nombreuses personnes. En 1988, elle a donc décidé de rendre la race de l’Alaska Klee Kai publique !

L’Alaskan Klee Kai, un Husky format miniature !

Klee Kai avec son petit couché dans l'herbe
Crédits : kali9 / iStock

Le physique de l’Alaskan Klee Kai possède de nombreuses similitudes avec le Husky et plus particulièrement l’Alaskan Husky puisqu’il en descend directement. Ses oreilles triangulaires, son long museau et ses petits yeux en amandes rappellent ses origines. Tout comme le Husky, il possède un poil mi-long avec un sous-poil abondant. La plupart des Alaskan Klee Kai possèdent une robe blanche et grise, mais le noir et blanc ainsi que le brun et le rouge sont également autorisés tant qu’ils possèdent le masque caractéristique de la race. En ce qui concerne leur taille, il existe 3 modèles. Le premier est le toy qui mesure au maximum 33 centimètres au garrot. Ensuite vient le miniature qui mesure de 34 à 39 centimètres. Enfin, l’Alaskan Klee Kai standard mesure au moins 40 centimètres au garrot.

L’Alaskan Klee Kai, un petit chien plein d’énergie !

Alaskan Klee Kai
Crédits : bon9 / iStock

Contrairement aux prédispositions du Husky qui est un chien de travail, le Klee Kai lui est plutôt un chien de compagnie. Toutefois, ce n’est pas parce qu’il s’agit de la version miniature de son cousin le Husky que celui-ci sera heureux comme chien d’appartement. C’est un petit chien très actif qui a un grand besoin de se dépenser. Il ne rechignera donc pas à vous accompagner lors de grandes balades et appréciera d’avoir un maître sportif. C’est un chien très affectueux et proche de ses maîtres. Il s’entend en outre particulièrement bien avec les enfants. Toutefois comme la plupart des chiens nordiques, il aura parfois besoin d’un peu d’indépendance. L’Alaskan Klee Kai possède également un caractère bien affirmé !

Quel est le prix pour adopter un chien de race Alaskan Klee Kai ?

Sachez que pour adopter un chiot Alaskan Klee Kai, il va falloir que vous ayez un budget assez large et élevé. En effet, le prix d’un chiot peut aller de 2500 à 4500 euros, en fonction de son sexe, de son gabarit ou encore de sa couleur.