in ,

L’automutilation chez le chien : quelles sont les causes ?

Crédits : Photoboyko / iStock

L’automutilation chez le chien peut prendre de nombreuses formes. Si votre chien s’arrache les poils, se gratte frénétiquement, se mord les pattes ou tourne en rond pour s’attraper la queue, il est fort probable que ce soit de l’automutilation. Mais pour quelles raisons est-ce que votre chien fait ça ? Et surtout comment y remédier ?

Qu’est-ce que l’automutilation chez le chien ?

Chien qui attend
Crédits : Tetiana Garkusha / iStock

Chez nos amis les chiens, l’automutilation s’exprime à travers des comportements qui diffèrent beaucoup d’un individu à un autre. Peu importe ce que votre chien s’inflige, ces comportements traduisent tous un mal-être chez votre animal, sans exception. En effet, un chien qui s’automutile cherche malheureusement une porte de sortie à la souffrance qu’il ressent. Cela peut correspondre à une trop forte émotion, une douleur psychique et parfois même physique. Vous pouvez vous rendre compte que votre chien s’automutile si vous l’observez en train de se lécher ou de se mordiller de manière récurrente jusqu’à engendrer une blessure. Il peut également tourner en rond très régulièrement et de manière obsessionnelle pour essayer d’attraper sa queue. Certains chiens se grattent également de manière excessive jusqu’à entraîner une plaie ou s’arrachent frénétiquement les poils. Tous ces signaux doivent vous alerter, car votre chien ressent certainement un mal-être profond.

Pour quelles raisons se manifeste l’automutilation ?

chien qui se mord la queue
Crédits : Zuberka / iStock

Malheureusement, les raisons pour lesquelles se manifeste l’automutilation chez le chien sont aussi nombreuses qu’il y a de chiens en souffrance. L’automutilation est très souvent liée à un stress important. C’est en essayant d’évacuer ce stress par tous les moyens que votre chien termine par trouver la “solution” de l’automutilation. En effet, c’est un moyen pour lui de transférer la douleur à un autre endroit. Le chien peut aussi s’automutiler par ennui et développer des tics d’habitude. Certains animaux gèrent effectivement très mal leur frustration et se mordillent les pattes pour faire passer le temps. Il est également possible qu’à la suite d’un traitement parasitaire, votre chien continue de se gratter à l’endroit où se trouvaient les parasites par simple habitude. Enfin pour certains chiens, l’automutilation est liée à un manque d’attention. Si votre chien réussit à attirer votre attention en s’automutilant, il recommencera inlassablement en guise d’appel. Attention cependant, tous les chiens qui ressentent un mal-être ne s’automutileront pas nécessairement. Ils l’expriment parfois différemment en devenant des chiens destructeurs par exemple.

Que faire si votre chien s’automutile ?

chien avec un bandage
Crédits : Mikhail-Dmitriev / iStock

Pour commencer, nous vous conseillons vivement de prendre rendez-vous chez votre vétérinaire. Si votre chien se blesse véritablement, il est indispensable d’ausculter et de soigner ses plaies. Dans un premier temps, sachez que si votre chien se blesse cela ne veut pas forcément dire qu’il s’automutile. En effet, il peut également souffrir de parasites ou d’une maladie qui lui déclenche des démangeaisons. Dans ce cas, votre vétérinaire ne mettra pas beaucoup de temps à le diagnostiquer et à trouver un traitement adapté. Dans le cas contraire, s’il s’avère que votre chien ne souffre d’aucune maladie de peau, il convient alors de trouver la cause du mal-être de votre chien avec l’aide de votre vétérinaire. En fonction de ce qui sera découvert, vous pourrez adapter le traitement ou les actions à mener.

Seul votre vétérinaire est capable d’établir un diagnostic pour savoir si votre chien souffre d’une maladie de peau ou de troubles obsessionnels compulsifs dus à un mal-être. Ne paniquez surtout pas, mais consultez le plus rapidement possible un vétérinaire. Plus vite vous découvrirez le trouble dont souffre votre chien, plus efficace sera le traitement que votre vétérinaire lui prescrira.