in ,

8 comportements que votre chien peut adopter pour exprimer une souffrance

Crédits :Kkolosov / IStock
3.5/5 - (19 votes)

On dit souvent des chiens qu’il ne leur manque que la parole… C’est bien vrai ! Cela nous serait d’ailleurs bien utile pour savoir comment ils se sentent au quotidien : sont-ils joyeux ou tristes ? Est-ce qu’ils ont mal quelque part ? Se sentent-ils fiévreux ? Malheureusement votre chien ne vous répondra pas. En tout cas, pas comme vous le souhaiteriez, car les chiens expriment leur souffrance d’une autre manière. 

Certains comportements inhabituels que votre chien se met à adopter peuvent vous mettre la puce à l’oreille sur une éventuelle souffrance ou maladie, qu’elle soit physique ou psychique. Nous avons sélectionné huit de ces attitudes parmi les plus courantes afin de vous aider à mieux comprendre votre animal. 

1- Votre chien se lèche ou se mord les pattes

chien qui se lèche les pattes
© Miguel Serrano Ruiz – iStock

Il arrive que votre chien ne cesse de se lécher les pattes ou qu’il se mordille à tel point qu’il s’arrache les poils, parfois même jusqu’au sang ? Ce comportement peut exprimer différentes choses : 

  • Votre chien a mal : dans ce cas il se lèche simplement pour apaiser une douleur. Vérifiez s’il n’est pas blessé. Si ce n’est pas le cas, il peut également souffrir d’arthrite, de pododermatite ou de toute autre maladie en lien avec les pattes.
  • Votre chien est stressé : le stress chez le chien peut s’exprimer de différentes manières dont le fait de se mordiller les pattes en permanence. Au travers de ce geste, votre chien essaye d’évacuer son anxiété. 
  • Votre chien s’ennuie : au-delà du stress, votre chien peut également profondément s’ennuyer en votre absence. S’il gère mal la frustration, il peut alors chercher à faire passer le temps en s’automutilant. Généralement les chiens dans ce cas agissent lorsque vous n’êtes pas là.
  • Votre chien recherche votre attention : si votre chien a tendance à s’automutiler davantage en votre présence, c’est peut-être qu’il est en recherche d’attention. S’il remarque que vous vous occupez de lui lorsqu’il se mordille les pattes, il aura tendance à recommencer.

Dans tous les cas, si ce comportement est inhabituel chez votre chien, s’il est apparu soudainement ou s’il est installé depuis longtemps, mais que vous le trouvez excessif et que votre animal arrive à se blesser, il est indispensable de consulter un vétérinaire, si possible comportementaliste. Il pourra tenter de comprendre le mal qui touche votre chien afin de vous accompagner au mieux vers sa guérison. 

2- Votre chien reste couché 

Un chien allongé n’a de prime abord rien d’alarmant, nous sommes bien d’accord. Toutefois, cela peut le devenir lorsque vous trouvez ce comportement inhabituel. Si tout à coup, votre chien d’un naturel joyeux et énergique, se met à dormir beaucoup, qui plus est dans des endroits inhabituels, cela peut être le signe qu’il ne va pas très bien. 

Si votre chien reste couché, il peut donc souffrir physiquement. Si son âge est avancé, cela peut être alors lié à l’arthrose. Il peut également souffrir de douleurs musculaires. Si votre chien semble n’avoir mal nulle part, il peut également être déprimé. Eh oui, nos amis les chiens ne sont malheureusement pas épargnés par la dépression…Si cet abattement soudain dure plus de quelques jours et que malgré vos sollicitations pour jouer ou sortir se promener il n’est pas plus enthousiaste que ça, consultez un vétérinaire. Vous serez alors fixé sur ce qui arrive à votre animal. 

3- Votre chien se frotte le derrière par terre

chien qui fait le signe du traineau
© iStock

Rares sont les propriétaires à n’avoir jamais vu un jour leur chien prendre appui sur ses pattes avant afin de traîner son derrière sur le sol ! Ce comportement aussi étrange qu’amusant possède un nom bien à lui : le signe du traîneau. En faisant ça, le chien exprime son inconfort souvent lié à une forte démangeaison ou à des douleurs qui peuvent expliquer différentes choses : 

  • Votre chien a des vers : dans la plupart des cas, si votre chien fait le signe du traîneau, c’est qu’il a des parasites intestinaux qui l’embêtent. Si ça fait longtemps qu’il n’a pas eu son vermifuge, vous pouvez lui en administrer un afin de voir si la situation s’améliore. 
  • Votre chien a les glandes anales bouchées : il arrive que les glandes situées de part et d’autre de l’anus de votre animal se bouchent. En effet, elles se vidangent en général au passage des selles. Cependant, parfois les canaux sont obstrués et l’évacuation ne se fait plus naturellement. Dans ce cas, vous pouvez effectuer vous-même la manœuvre ou bien la confier à votre vétérinaire. 

4- Votre chien appuie sa tête contre un mur

Bien qu’amusant à voir de prime abord, ce comportement est en réalité extrêmement inquiétant chez le chien. En effet, si votre chien colle sa tête contre le mur pendant plusieurs minutes, cela peut être le signe qu’il souffre d’une tumeur cérébrale, d’une encéphalite, d’un traumatisme cérébral, d’un empoisonnement ou encore de maladies affectant le taux de sodium dans le sang. Dans tous les cas, il est urgent de le conduire chez le vétérinaire afin qu’il puisse diagnostiquer votre animal. 

5- Votre chien se met en position de prière

chien en train de jouer en position de la prière
© Mary Swift – iStock

Lorsque votre chien pose ses pattes avant sur le sol et qu’il lève son arrière-train en l’air, c’est ce qu’on appelle la “position de prière”. Très souvent, il peut adopter cette posture lors de moments de jeu ou bien tout simplement pour s’étirer. Toutefois, s’il prend cette position en dehors de ces circonstances, cela peut être dû à une douleur abdominale assez intense qu’il tente de soulager à travers cette attitude. Nous vous recommandons d’observer si d’autres signes de mal-être s’ajoutent à celui-ci : perte d’appétit, vomissements, etc. et de contacter votre vétérinaire.

6- Votre chien perd l’équilibre 

La perte d’équilibre chez le chien peut être plus ou moins importante. En effet, cela peut aller du simple trouble de la démarche à un chien qui chute en permanence. Ce comportement peut être lié principalement à deux problématiques :  

  • Le syndrome vestibulaire : en plus de la perte d’équilibre, le syndrome vestibulaire ou ataxie vestibulaire peut entraîner d’autres symptômes tels qu’une tête penchée, des yeux qui bougent dans tous les sens, une paralysie faciale, une paralysie des pattes, des vomissements, etc. Il peut avoir de nombreuses causes comme une otite, un processus tumoral, une infection, etc. Bien que très impressionnant, le syndrome vestibulaire se traite plutôt bien, mais nécessitera évidemment une visite chez le vétérinaire.
  • Un accident vasculaire cérébral (AVC) : ils sont assez rares chez le chien, mais cela peut arriver. 

7- Votre chien tourne sur lui-même

Chien qui se mort la queue
© Zuberka – iStock

Quand il est encore jeune, il est très courant que votre chien court après sa queue pour s’amuser. Il peut également le faire dans son panier avant de se coucher. En revanche, si ce geste persiste à un âge plus avancé et que ce comportement devient répété, voire obsessionnel, il peut être le signe d’une souffrance avec différentes origines possibles:

  • Une gêne au niveau de la queue : votre chien ressent tout simplement une douleur ou une gêne au niveau de la queue et essaie d’atteindre la zone qui le fait souffrir. 
  • Un trouble obsessionnel compulsif : ce trouble d’origine comportementale peut être lié au stress, à l’ennui, à un manque d’activité, etc. 
  • Un trouble neurologique : votre chien peut souffrir d’une maladie neurologique. 

8- Votre chien semble gober des mouches imaginaires

Également appelé “fly-biting” ou “fly snapping”, le chien regarde dans le vide et se précipite en avant en faisant claquer ses mâchoires, comme s’il voulait attraper quelque chose, sauf qu’il n’y a rien ! Le chien semble donc vivre une hallucination. Ce trouble obsessionnel qui aurait des causes neurologiques est parfois en lien avec l’épilepsie. Il peut être également accompagné par d’autres manifestations d’allure obsessionnelle.