in

Le Basset Hound, un chien au physique très singulier

Crédits : dageldog / iStock
4/5 - (1 vote)

Avec son physique très singulier, comment passer à côté du Basset Hund sans le remarquer ? Son air mélancolique, voire triste, cache en réalité un petit chien très intelligent, dynamique et joueur. Anciennement utilisé pour la chasse, il est aujourd’hui le compagnon idéal des familles. 

Quelles sont les origines du Basset Hound ? 

portrait d'un chien basset Hund
Crédits : Juan-Pablo-Carrera-Gave / iStock

Le Basset Hound est chien d’origine française. En effet, la race a été découverte en Bretagne en 1066 après l’invasion des Normands, ce qui en fait un chien aux origines très anciennes. Malgré sa French touch, c’est dans un premier temps en Grande-Bretagne puis aux États-Unis que la race a été développée. Le Basset Hound est le fruit d’un mélange entre le Basset Artésien Normand, qui est aussi son ancêtre, et le chien de Saint-Hubert également appelé le bloodhound. Le Basset Hound s’est d’abord répandu en Angleterre au milieu du XIXe siècle puis outre-Atlantique à partir du milieu du XXe siècle. Chien de chasse à l’origine, il est petit à petit devenu un véritable toutou de compagnie.

Le Basset Hound, un chien court sur pattes et dynamique

Basset Hound qui court sur la plage
Crédits : WilliamBunce / iStock

Avec ses très courtes pattes, sa peau lâche et ses oreilles qui traînent quasiment par terre, comment passer à côté du Basset Hound ? Facilement reconnaissable, ce chien possède une ossature excessivement massive compte tenu de sa petite taille. Son corps tout en longueur est fort et puissant. Son gros museau recouvert d’une peau que l’on peut qualifier de pendante lui donne un air mélancolique et doux. D’ailleurs, on trouve très souvent que le Basset Hound possède une apparence triste, mais il suffit de regarder sa queue portée joyeusement pour constater que ce n’est qu’une impression. Très dynamique et endurant, c’est avant tout un chien de travail. La robe du Basset Hound est principalement tricolore (blanc, brun et noir), mais peut aussi être bicolore citron (un marron très clair tirant sur le beige) et blanc. Pour ce qui est de la taille et du poids, un mâle peut atteindre les 25 à 30 kilos et mesurer jusqu’à 38 cm au garrot. La femelle quant à elle peut peser de 18 à 25 kilos et mesurer 33 cm.

Le Basset Hound, un chien protecteur et joueur

chien Basset qui baille allongé sur la plage
Crédits : cynoclub / iStock

On ne va pas se mentir, au premier abord le Basset Hound n’est pas le plus dissuasif avec ses yeux de chien battu. Cependant, s’il ressent un éventuel danger ou une personne qu’il ne sent pas, il peut tout à fait hausser la voix et se montrer méfiant. Chien extrêmement pacifique, il se révélera très doux et patient avec les autres animaux ainsi que les enfants. C’est également une race très compatible avec les personnes âgées. S’il est calme au quotidien, il peut toutefois être très énergique quand cela est nécessaire. D’ailleurs, ayant gardé ses instincts de chasseur et un flair incroyable, le Basset Hound peut se mettre à suivre des pistes sans décrocher de son objectif, faisant totale abstraction de son maître. C’est pour cette raison qu’il peut être fugueur. Par ailleurs, étant de nature très gourmande, il faudra veiller à ne pas le suralimenter au risque de lui causer des problèmes de dos liés au surpoids. Sous ses allures nonchalantes, c’est un chien intelligent et affectueux qui est toujours prêt à s’amuser.

Quel prix pour adopter un Basset Hound ? 

plusieurs chiots basset dans une brouette en bois
Crédits : Jessica-Nystrom / iStock

Le prix d’un Basset Hound varie en fonction de ses origines, mais aussi de son âge et de son sexe. Il faut compter en moyenne de 700 à 1200 euros pour se procurer un Basset Hound inscrit au LOF. Il faut toutefois savoir que les lignées les plus hautes peuvent atteindre les 1400 euros.

Beaucoup plus répandu aux États-Unis que chez nous, le Basset Hund est le parfait chien de compagnie. En effet, il s’avère être beaucoup plus calme et facile à vivre en appartement que la majorité des petits chiens appelés « toys ». D’ailleurs, malgré ses courtes pattes, ce n’est pas un chien que l’on peut qualifier de petit.