in

Le Komondor, un chien de berger à l’apparence ébouriffée

Crédits : xyom / iStock

Bien que très apprécié, voire même vénéré en Europe centrale, il est assez rare de croiser le Komondor en France. Cela est en partie lié à son aspect pour le moins original. En effet, son pelage fait d’innombrables dreadlocks effraie les éventuels propriétaires tant il semble difficile à entretenir ! Toutefois, derrière cette épaisse fourrure se cache un chien au grand coeur qui mérite d’être connu.

La petite histoire du Komondor 

Chien Komondor qui pose
Crédits : slowmotiongli / iStock

Les origines du Komondor sont assez difficiles à établir de manière exacte, bien que l’on suppose qu’il provienne d’Asie. Par contre, ce dont on a la certitude, c’est que ce chien ne date pas d’hier ! En effet, la race a été introduite en Hongrie au IXe siècle. D’ailleurs, le pays le considère désormais comme un véritable patrimoine national. Ses ancêtres auraient vécu aux côtés des Magyars, des bergers nomades. Les Komondors étaient alors élevés comme chiens de berger pour garder les troupeaux de moutons Rackas ainsi que pour défendre les Magyars. Grâce à sa fourrure bien particulière, il pouvait se confondre dans le troupeau et surgir d’un coup pour attaquer les prédateurs. C’est entre autres pour cette raison qu’il est toujours très apprécié dans cette discipline. 

Le Komondor, un chien au physique atypique

Lorsqu’on rencontre un Komondor pour la première fois, il y a de grandes chances que l’on s’en souvienne toute sa vie. Reconnaissable entre mille, son allure bien particulière ne passe pas inaperçue. Son pelage noir ou blanc ivoire qui ressemble à des cordes tressées peut freiner au premier abord. D’ailleurs ses poils peuvent atteindre presque 30 cm de long, mais ils ne nécessitent en réalité pas de soins particuliers. Si vous souhaitez que votre chien garde ce côté authentique et rustique, il ne faudra surtout pas le brosser. Un bain de temps en temps est amplement suffisant. Ce grand chien peut mesurer entre 65 cm et 80 cm au garrot et peser entre 50 et 60 kg quand il s’agit d’un mâle. Pour ce qui est des femelles, elles peuvent atteindre les 70 cm et peser entre 40 et 50 kg. Sa tête est massive tout comme le reste de son corps et ses yeux sont généralement marron foncé.

Le Komondor, un chien protecteur et posé

Chien blanc poils long couché sur l'herbe
Crédits : sssss1gmel / iStock

Ayant conservé ses instincts de chien de berger, le Komondor sera un très bon chien de garde. Vous pourrez compter sur lui pour vous protéger puisque c’est un domaine dans lequel il excelle. Chien plutôt indépendant et peu affectueux, il ne raffole pas des caresses. Cependant, il reste un chien attaché à son maître qu’il protégera envers et contre tout. Calme et posé, le Komondor est également l’ami des enfants qui pourront jouer avec sans crainte. Enfin, ce gros chien de berger n’appréciera guère la vie en ville. Il a besoin de grands espaces et de nature. C’est pourquoi une vie à la campagne le rendra bien plus heureux et correspondra davantage à ses besoins. 

Quel prix pour adopter un Komondor ? 

Dans un pays où la race est plus commune, comme aux États-Unis, un chien de race Komondor peut coûter de 800 à 1200 dollars. Cependant, en France, la race est beaucoup moins répandue et les éleveurs se font rares. C’est pour cette raison qu’il faudra plutôt compter de 1200 à 1600 euros. 

Si le physique atypique du Komondor vous fait craquer, sachez que les éleveurs sont malheureusement assez rares en France. Cependant, il en existe quelques-uns que vous pourrez retrouver juste ici !