in

Le Shar-Pei, un chien au physique qui ne laisse personne indifférent

Crédits : GlobalP / iStock
Rate this post

« Dites, vous n’auriez pas oublié de repasser votre chien ce matin ? » Quel propriétaire de Shar-Pei n’a pas déjà entendu ce genre de blague à propos de son chien ? Avec sa tête d’hippopotame et sa peau toute plissée, une chose est sûre : la Shar-Pei ne laisse personne indifférent ! Que l’on apprécie son physique atypique ou pas, ce petit chien est une véritable boule d’amour qui mérite absolument d’être mieux connu. 

La petite histoire du Shar-Pei

Petit Shar-pei sur un tronc d'arbre
Crédits : Pack-Shot / iStock

Le Shar-Pei est un chien d’origine chinoise. Cette race est certainement très ancienne, car des vestiges archéologiques datant de plus de deux mille ans et représentant des chiens à l’aspect du Shar-Pei ont été retrouvés en Chine. Il s’agit de statuettes dénichées à la suite de fouilles de la dynastie des Han. À l’époque, le Shar-Pei était élevé par des paysans chinois comme chien de garde et de chasse dans les régions côtières du sud de la Chine. Par la suite, le Shar-Pei a été entraîné comme chien de combat. Cependant, d’autres races plus puissantes se sont petit à petit substituées à cette race et le Shar-Pei a failli disparaître. Heureusement, un éleveur Hongkongais qui possédait encore une douzaine de Shar-Pei a décidé avec un ami de sauver la race de la disparition totale.

Le Shar-Pei, un petit chien au physique unique 

Shar-pei marron debout
Crédits : Julesru / iStock

Toute la particularité de Shar-Pei réside dans ses rides. Effectivement, comme vous l’avez certainement remarqué, le Shar-Pei est recouvert d’une peau plissée de la tête aux pieds. Cette peau est protégée par un poil très court et hérissé. Il est cependant dépourvu de sous-poil, ce qui le rend très sensible au froid. La couleur du Shar-Pei doit systématiquement être unie et, à part le blanc, toutes les couleurs sont admises (noir, marron, beige, fauve, bleu et crème). Ses petits yeux sont froncés et sa longue queue portée haute est enroulée. Il possède aussi de toutes petites oreilles tombantes en forme de triangle et une tête aux airs d’hippopotame qui le rend terriblement attachant. En outre, le Shar-Pei possède un corps très robuste et compact. Il mesure de 44 à 51 cm et pèse entre 18 et 25 kg. 

Le Shar-Pei, très affectueux, mais un peu paresseux

Shar-pei couché en train de dormir
Crédits : djiledesign / iStock

Le Shar-Pei est un véritable pot de colle. Très proche de ses maîtres, c’est le chien de la famille par excellence. Très facile à éduquer, il fera toujours le maximum pour être au centre de l’attention. Il n’aura par ailleurs aucun mal à vivre en appartement, car ce n’est pas un chien très sportif. Très peu exigeant en ce qui concerne l’activité physique, trois promenades par jour lui suffiront amplement. D’ailleurs le Shar-Pei est un adepte de la propreté et a horreur de faire ses besoins dans son environnement proche. C’est pourquoi il convient tout de même de lui faire faire de longues promenades au cours desquelles il pourra également profiter pour renifler son environnement. Comme précisé dans le paragraphe précédent, son poil ne lui permet pas de supporter le froid et il déteste également l’eau. 

Quel prix pour adopter un Shar-Pei ?

En moyenne, le prix d’un Shar-Pei se situe entre 800 et 1200 euros. En fonction des éleveurs, vous payerez peut-être plus cher une femelle qu’un mâle.