in

Les chiens et l’agressivité : 5 idées reçues !

© Volodymyr_Plysiuk / iStock

Quel propriétaire de toutou n’a jamais entendu au cours de sa vie ce genre de phrases : « Ton chien grogne et aboie là, ça m’inquiète un peu… », « Vous voulez adopter un American Staff ? Je réfléchirais à deux fois à votre place, c’est super dangereux comme chien ! » Il existe de nombreuses croyances autour du comportement agressif chez nos compagnons à quatre pattes. Certaines sont fondées, mais d’autres ne sont que des idées reçues qui mettent à mal la réputation de nos toutous ou encore votre sécurité… Voici les 5 plus connues !

1. « Chien qui aboie ne mord pas »

chien samoyède qui aboie
© infinityyy / iStock

Bien que pendant que le chien est occupé à aboyer, il lui est impossible de mordre, ce dicton n’est malheureusement pas très véridique. En effet, un chien peut aboyer pour de nombreuses raisons. Il peut élever la voix pour défendre son territoire, d’excitation lors d’une séance de jeu ou bien pour attirer l’attention de son maître. Toutefois, une autre bonne raison d’aboyer pour le chien est celle de prévenir que quelque chose le dérange ou qu’il se sent menacé et qu’il compte passer à l’attaque. En fonction de la situation, observez donc le comportement adopté par votre compagnon à quatre pattes, et méfiez-vous, car chien qui aboie peut effectivement mordre…

2. Un chien peut mordre sans raison

chien qui mord le bras d'un homme
© Sansargo / iStock

Eh bien non, un chien ne se lève pas un matin en se disant « Tiens, et si je mordais quelqu’un aujourd’hui ? » Il aura toujours une bonne raison de mordre, le problème c’est qu’elle nous échappe bien souvent ou qu’on ne sait pas l’identifier. Il faut apprendre à observer et comprendre votre animal, car contrairement à ce que l’on pense, un chien prévient généralement avant de mordre. Cela peut être par des grognements ou alors il se lèche les babines… Les seules conditions dans lesquelles un chien peut mordre sans prévenir sont la peur, la douleur ou encore la surprise. Mais dans tous les cas, un chien ne mordra pas sans raison !

3. Certaines races de chiens sont plus dangereuses que d’autres

chien Rottweiler allongé
© Bigandt_Photography / iStock

Qui n’a jamais entendu ou peut être même pensé que les races comme le Malinois, l’American Staff ou encore le Rottweiller sont des chiens plus dangereux que les autres ? À cause de cette  mauvaise image qui leur colle à la peau, certaines personnes sont même effrayées à la simple vue de ces chiens. Toutefois, tous les chiens peuvent en réalité être amenés à mordre un jour si le contexte les y pousse. Que ce soit un Chihuahua, un Rottweiler ou bien un caniche ne change pas grand-chose.

Cependant, il faut bien comprendre que certaines races ont des personnalités et un instinct plus développé que d’autres. Cela ne veut pas pour autant dire qu’ils auront tendance à être davantage dangereux que d’autres chiens, mais leurs besoins sont différents, d’où l’importance de bien connaître la race avant d’adopter. En effet, il faut que vous compreniez et sachiez répondre aux besoins de votre chien pour éviter l’émergence de toute agressivité. 

4. Un chien qui a mordu une fois mordra à nouveau tôt ou tard

chien qui semble agressif
© Volodymyr_Plysiuk / iStock

Ce n’est pas parce que votre chien a mordu une première fois qu’il va devenir un molosse agressif et dominant. Comme dit plus tôt dans cet article, un chien a toujours une bonne raison de mordre, et ce n’est pas pour vous faire mal ou vous effrayer ! La première chose à faire est donc d’identifier l’élément déclencheur qui l’a poussé à agir de la sorte. Pour cela, il est vivement conseillé de vous faire accompagner par un éducateur canin ou un vétérinaire comportementaliste. Ces derniers pourront vous aider à comprendre la cause et à travailler de manière efficace avec votre chien.

5. Il faut castrer un chien agressif pour qu’il « devienne gentil » à nouveau

chien et sa maitresse sur un banc
© Strelciuc-Dumitr / iStock

Si un chien mâle est agressif, cela n’a généralement rien à voir avec le fait qu’il soit castré ou non. Une castration n’aura aucun impact, sauf éventuellement dans un contexte d’agression de type hiérarchique, car le taux d’hormones sera modifié. Si votre chien adopte un comportement de plus en plus agressif, le mieux est de consulter un comportementaliste canin ou bien un vétérinaire comportementaliste. Ces professionnels pourront analyser votre chien et établir un diagnostic pour mettre en place des solutions.