in ,

Les piqûres de moustiques sont-elles dangereuses pour votre chien ?

Crédits : taaree / iStock

Lorsque les beaux jours pointent de nouveau le bout de leur nez, les moustiques ont tendance à nous rendre la vie impossible. En plus de leur sifflement agaçant, ces minuscules insectes nous piquent, entraînant des démangeaisons et parfois pire, des infections ! Mais qu’en est-il de nos amis les chiens ? Découvrez comment éviter que votre toutou ne soit piqué par des moustiques  !

Doit-on craindre les moustiques pour notre chien ?

Chien qui regarde un moustique sur le mur
Crédits : Banepx / iStock

Tout comme vous, votre toutou peut se faire piquer par des moustiques malgré son épaisse fourrure. En effet, ces derniers parviennent généralement à atteindre la peau de votre animal au niveau des zones ayant peu de poils, comme les oreilles, le museau ou encore le ventre et l’intérieur des cuisses. Ces piqûres peuvent provoquer des réactions locales comme une démangeaison. Toutefois, cela peut parfois être plus grave et c’est pour cette raison qu’il faut faire attention aux moustiques, car certains peuvent transmettre des parasites à votre animal. Les maladies les plus connues et dangereuses transmises par ces petits insectes sont la leishmaniose et la dirofilariose. 

La dirofilariose et la leishmaniose, c’est quoi exactement ? 

Chien couché dans l'herbe entouré de moustiques
Crédits : KeenaiPhotography / iStock

La dirofilariose est une infestation du cœur et de l’artère pulmonaire du chien par des parasites appelés « vers du coeur ». Ces derniers sont transmis au chien par les moustiques qui déposent les larves du parasite directement sur la peau de votre compagnon lorsqu’ils le piquent. Les symptômes de cette maladie sont la perte d’appétit, la perte de poids, les difficultés respiratoires (votre chien est vite essoufflé) ainsi que la fatigue. Cette pathologie peut être mortelle ! Il est donc très important de protéger votre chien et de consulter votre vétérinaire en cas de doute. 

La leishmaniose est une infection transmise par piqûre de phlébotome ou de psychodidae qui sont de petits insectes ailés semblables au moustique. En outre, cette maladie peut également être transmise par transfusion sanguine et par contact avec un autre chien infecté. La leishmaniose met généralement plusieurs années à se déclarer après la piqûre d’un moustique pathogène. Les symptômes sont nombreux, comme : diarrhée, perte d’appétit, perte de poids, fièvre, dégradation de la peau et du pelage, apathie, plaies cutanées qui cicatrisent mal, sang dans les selles, etc. Cette maladie doit être diagnostiquée le plus tôt possible afin d’améliorer les chances de guérison de votre chien, car elle peut entraîner la mort en seulement 12 mois…

Comment protéger votre chien des piqûres de moustiques ?

Chien chez le vétérinaire lui mettant une pipette
Crédits : fotoedu / iStock

Pour protéger votre chien au maximum des piqûres de moustique et de phlébotome, vous pouvez prendre quelques-unes de ces précautions au quotidien : 

  • D’avril à octobre (période à risque), évitez de sortir votre chien à proximité des points d’eau stagnante à la tombée de la nuit. C’est à ce moment-là que les moustiques sont les plus présents et virulents ! Ne le laissez pas non plus dormir dehors la nuit.
  • Évitez de tondre le poil de votre chien trop court, car il le protège un minimum d’éventuelles piqûres de moustiques. 
  • Équipez vos fenêtres de moustiquaires si vous dormez les fenêtres ouvertes la nuit. 
  • Ne laissez rien qui puisse servir de réservoir à eau stagnante dans votre jardin. 
  • Vous pouvez installer des prises anti-moustiques.
  • Enfin, traitez votre chien à l’aide d’un produit répulsif contre les moustiques et les phlébotomes. Il en existe une multitude : spray naturel, collier ou encore spot-on (produit en pipette). Pour le choisir, le mieux reste de demander conseil à votre vétérinaire.