in ,

Qu’est-ce que la maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) chez le chien ?

Crédits : Chalabala / iStock

Si votre compagnon souffre de vomissements ou de diarrhée chronique, il est tout à fait possible qu’il soit atteint par la Maladie Inflammatoire Chronique de l’Intestin (MICI). Cette maladie, bien qu’incurable, n’est pas mortelle. Les chiens atteints vivent même très bien grâce à des traitements adaptés.

Qu’est-ce qu’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin ou MICI ?

radio du ventre d'un chien
Crédits : Alexandru-Tomuta / iStock

La maladie inflammatoire chronique de l’intestin, que l’on appelle plus simplement MICI, est davantage un syndrome qu’une maladie a proprement parlé. Elle provoque une inflammation chronique de l’appareil digestif du chien et peut aussi bien atteindre l’estomac que l’intestin, le gros intestin ou encore le côlon. Elle peut en outre atteindre tout le système digestif en même temps. L’origine de la MICI n’est pas encore vraiment connue, mais quelques hypothèses sont avancées. Elle pourrait notamment être déclenchée par une allergie d’origine alimentaire qui se produit dans le tractus gastro-intestinal (ou tube digestif qui comprend la bouche, l’œsophage, l’estomac, l’intestin grêle et le gros intestin).Elle pourrait également être déclenchée par une réaction à la suite d’une infection bactérienne ou parasitaire. Une hyperactivité du système immunitaire de l’organisme au niveau de l’appareil digestif peut aussi être envisagée. Enfin, certaines races de chiens semblent avoir une prédisposition génétique particulière à cette maladie. 

Quels sont les symptômes d’une MICI chez le chien ?

chien en train de faire caca
Crédits : Anawat_s / iStock

Les symptômes d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin peuvent parfois légèrement différer en fonction de la partie du tube digestif qui est atteinte. Mais ceux que l’on retrouve dans la majorité des cas sont :

  • Des vomissements chroniques
  • Des diarrhées chroniques 
  • La présence de sang ou de mucus dans les selles
  • Une augmentation ou diminution de l’appétit 
  • Une perte de poids (si les symptômes sont présents depuis un long moment déjà, souvent après plusieurs mois)

Comment être sûr que votre chien souffre de MICI ?

Pour détecter une MICI chez votre chien, le vétérinaire va lui faire passer plusieurs examens. Il commence en général par des examens fécaux ainsi qu’une analyse de sang. Un radio ou une échographie des intestins est également nécessaire tout comme une mesure des folates ainsi que de la vitamine B12. Ces examens permettent déjà de savoir si votre chien est potentiellement atteint de MICI. Toutefois, le diagnostic de certitude n’est obtenu qu’à la suite d’une biopsie des tissus intestinaux de l’animal.

chien qui vient de passer une radio chez le vétérinaire
Crédits : shironosov / iStock

Comment traiter une MICI chez le chien ?

Pour ce qui est des médicaments, il faut savoir qu’aucun ne permet de guérir totalement des MICI. Toutefois, il existe des traitements permettant de diminuer, voire de faire disparaître totalement les symptômes. Dans un premier temps, cela consiste généralement à un régime alimentaire stricte à base d’aliments hypoallergéniques à faible teneur en résidus et riches en fibres. Si l’on détecte que la MICI est due à une intolérance alimentaire, on met alors en place ce que l’on appelle un régime d’éviction. Celui-ci consiste à exclure de manière stricte la protéine ou l’aliment à l’origine de l’allergie du chien. Ce régime doit être testé pendant environ deux mois. En plus de ce régime, on peut administrer au chien des antibiotiques, des corticoïdes, des vermifuges, des médicaments immunomodulateurs, ou encore le supplémenter en vitamine B12.

Une fois que le régime alimentaire ainsi que le traitement médicamenteux semblent convenir à votre chien, il est très probable qu’il soit traité ainsi à vie. Parfois les doses pourront être diminuées petit à petit. Un chien qui souffre de MICI doit être suivi régulièrement par un vétérinaire, mais ne vous inquiétez pas, votre toutou peut très bien vivre avec cette maladie au quotidien !