in

Mon chien est voleur : comment faire face à ce comportement ?

Crédits : Aleksandr-Zotov / iStock

Votre chien a tendance à venir réclamer lorsque vous mangez ? Vous l’avez déjà surpris en train de chiper un biscuit apéro sur la table basse alors que vous aviez le dos tourné ? Si ce comportement vous agace et que vous aimeriez bien régler ce problème, alors lisez attentivement cet article ! Car en plus d’être pénible, ce comportement peut être dangereux si votre toutou venait à piquer un aliment mauvais pour sa santé. 

Les règles à mettre en place à la maison pour prévenir ce comportement

Chien couché à sa place dans son panier
Crédits : huettenhoelscher / iStock

1- Le nourrir à heure fixe

Pour votre toutou, il est conseillé de ne pas lui laisser de nourriture à volonté. Un chien doit manger une ou deux fois par jour et si possible à heure fixe. Sa gamelle doit lui être présentée pendant environ une quinzaine de minutes pour un chien adulte et un peu plus longtemps, autour de 30 minutes, pour un chiot. Si le chien n’a pas mangé au bout de ce laps de temps, le repas doit être retiré jusqu’au prochain repas. La gamelle d’eau quant à elle doit évidemment être remplie à volonté. 

2- Votre chien doit avoir un espace dédié

Votre chien doit absolument avoir un espace qui lui est réservé afin qu’il puisse s’isoler lorsqu’il en ressent le besoin. Vous devez également apprendre à votre animal à se rendre à cet endroit quand vous le lui demandez. Cela permettra par exemple que votre chien respecte vos moments de repas en restant à sa place.

3- Respectez les besoins de votre chien

Pour éviter que votre chien devienne voleur, veillez à respecter ses besoins quotidiens. En plus des besoins primaires tels que manger, boire, dormir ou encore faire ses besoins, votre chien a d’autres besoins tout aussi importants. Veillez donc en premier lieu à ce que votre chien se dépense physiquement en le sortant suffisamment de temps tous les jours. Profitez également de ces balades pour qu’il puisse se dépenser olfactivement en lui proposant de nouveaux chemins avec de nouvelles odeurs. Enfin, stimulez-le intellectuellement et socialement en lui faisant rencontrer d’autres congénères et en passant des moments de jeu avec lui. 

Quelques conseils en plus pour empêcher votre chien d’être voleur

Chien qui mange sa gamelle de croquettes
Crédits : alex_ugalek / iStock

Si votre chien à la fâcheuse tendance à être voleur, quelques petites astuces peuvent être mises en place au quotidien. La première concerne les croquettes de votre animal. Est-ce que ces dernières sont assez nutritives pour lui ? Pour le savoir, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire. Si vous êtes sûr de leur qualité, mais que votre chien n’a qu’un seul repas par jour, c’est peut-être que le laps de temps entre ses repas quotidiens est trop long. Vous pouvez donc essayer de lui donner à manger matin et soir pour voir s’il y a une amélioration. Enfin si ses croquettes sont en libre service, cela envoie le message au chien qu’il peut manger quand il en a envie et quand il a faim. Ce type d’alimentation peut l’inciter à se servir également sur votre table lorsqu’il en a envie…

Une des meilleures solutions pour empêcher votre chien de voler ou de quémander est de lui apprendre à rester à sa place ou dans son panier lors des repas. Lorsque votre chien s’approche de la table, demandez-lui gentiment de retourner à sa place. Si besoin, donnez-lui un jouet pour l’occuper. Bien évidemment, évitez de laisser traîner de la nourriture sous sa truffe et ne le laissez pas sans surveillance avec l’apéro sur la table basse. Pour finir, il est important que vous restiez cohérent. Par exemple, il faut à tout prix que vous évitiez de lui donner de la nourriture autre que la sienne en dehors de ses repas. Si votre chien mange matin et soir et que vous souhaitez lui donner un peu de poulet de ce midi, mettez-le de côté, puis attendez le soir pour lui servir au moment de son repas.