in

Pourquoi mon chien sourit-il ?

© Volodymyr_Plysiuk - iStock
3.2/5 - (4 votes)

Contrairement à ce que certains affirmaient il y a encore quelques années, on sait désormais que les chiens sont des êtres doués de sensibilité. Nos poilus, ainsi que tous les autres animaux sont donc capables, comme nous, d’éprouver un large éventail d’émotions dont fait partie la joie. D’ailleurs, ceux qui ont la chance de partager leur quotidien avec un toutou savent parfaitement que la joie est l’une de leurs émotions principales ! 

Toutefois, parmi le flot d’émotions qu’il peut ressentir, avez-vous déjà observé votre chien sourire ? Si oui, qu’est-ce que cela peut bien signifier ? Nous allons tenter d’élucider ce mystère !

Comment un chien peut-il sourire ?

Lorsqu’on parle d’un sourire chez le chien, cette expression consiste à étirer la lèvre supérieure vers l’arrière pour laisser apparaître ses dents. Cela crée alors un rictus plutôt comique, mais que certains prennent parfois à tort pour une menace. Pour savoir si un chien n’est pas disposé à communiquer avec nous, il ne faut pas se fier uniquement à son expression faciale, mais plutôt à l’attitude de tout le reste du corps.

chien en train de sourire
© Molly_Wolff_Photography – iStock

Qu’est-ce que cette attitude signifie ?

De prime abord, on peut avoir l’impression qu’un chien sourit simplement, puisqu’il nous montre ses dents ! En réalité, lorsqu’un chien se met à sourire, il y a différentes manières d’interpréter ce qu’il a à nous dire. Cela peut être une expression de soumission, de peur ou d’anxiété sociale. Par exemple, lorsqu’un chien rencontre un de ses congénères qui l’impressionne ou s’il se retrouve face à une situation inédite et ne sait pas comment réagir, il peut relever ses babines, exposant ainsi ses incisives pour exprimer son malaise ou son anxiété. Parfois, un chien peut effectuer ce sourire accompagné d’un grognement. Quand il réagit de la sorte il vous prévient poliment qu’il n’aime pas quelque chose ou que cela le met mal à l’aise.

Dans tous les cas, lorsque vous observerez votre chien sourire, ne vous fiez pas uniquement à cette attitude, mais prenez en compte tout le contexte de la situation. Observez-le afin de déceler d’autres éléments de langage (crête, queue, etc.) qui pourraient vous aiguiller sur son état émotionnel.

La théorie de l’imitation

Certaines races semblent plus disposées que d’autres à sourire, comme le Dalmatien, le Golden Retriever ou encore les Colleys. Toutefois, tous les chiens peuvent sourire un jour ou l’autre, car c’est un comportement qui peut se développer avec l’âge. Une théorie explique que cette attitude est issue de l’observation de l’être humain. Les chiens, après observation de leur maître, auraient fait le rapprochement entre notre sourire et le fait que nous soyons heureux. Par mimétisme, ils se mettent donc à le reproduire. Toutefois, cette théorie est facilement réfutable, non pas parce que les chiens ne sont pas capables de mimétisme, mais tout simplement, car ils peuvent adopter ce comportement avec leurs congénères et pas uniquement avec nous.