in

Pourquoi votre chien fait-il pipi lorsqu’il est content ? 

Crédits : sommersby / iStock

Tous les soirs, lorsque vous rentrez du travail votre toutou vous réserve certainement un accueil chaleureux. D’ailleurs, ces retrouvailles s’accompagnent peut-être d’une petite surprise humide ? Votre chien est tellement heureux de vous voir qu’il n’arrive pas à se retenir… Ces fuites sont attendrissantes au début, mais à la longue cela peut vite devenir agaçant. Pas d’inquiétude, à chaque problème sa solution et nous allons vous montrer que les pipis de joie ne sont pas insurmontables !

Pourquoi votre chien fait-il pipi lorsqu’il est content ? 

Chien qui a fait pipi sur le tapis
Crédits : alexsokolov / iStock

Pour commencer, il faut savoir que ce comportement parfois pénible est totalement involontaire.  Cela arrive souvent avec les chiots et les jeunes chiens, mais ce problème peut durer et arriver à tous les âges. Lorsque votre chien fait pipi de joie, c’est qu’il a tout simplement du mal à gérer et contrôler ses émotions. Pour mieux comprendre, on pourrait le comparer au rougissement chez l’être humain. Lorsque vous vous retrouvez dans une situation qui vous met mal à l’aise, il est possible que vous rougissiez. Ce petit désagrément est une réaction naturelle totalement incontrôlable. Toutefois, vous pouvez y remédier en travaillant sur vos émotions et en vous détachant de la peur de rougir. Eh bien, c’est un peu pareil pour toutou, il va falloir le faire travailler sur le contrôle de ses émotions. 

Alors comment remédier à ce comportement ?

Pipi de chien sur le parquet
Crédits : Cunaplus_M.Faba_ / iStock

Avant de commencer, précisons qu’il ne faut surtout pas gronder ou punir votre chien dans ce genre de situation, car ces petites fuites sont totalement involontaires et inconscientes. Votre animal ne comprendrait donc pas ce qu’il a fait de mal. Par contre, ce que vous allez devoir faire c’est observer votre chien pour tenter d’identifier ce qui déclenche ce comportement. D’ailleurs, on l’appelle communément « pipi de joie », mais ce n’est pas la seule émotion qui peut amener votre chien à s’oublier. En effet, le stress ou la peur peuvent aussi engendrer ce type de comportement chez votre animal. L’objectif va donc être d’identifier le problème et de trouver des solutions pour que votre chien puisse gérer ses émotions. C’est à vous de faire en sorte que votre chien ne rentre pas dans un état émotionnel trop intense. Comment faire ? C’est ce que nous allons vous expliquer tout de suite !

Quelques conseils pour aider votre chien à se canaliser 

Chien qui est chez le vétérinaire
Crédits : dima_sidelnikov / iStock

Si votre chien est adulte, la première chose à faire est de rendre visite à votre vétérinaire. De cette manière, vous pourrez vous assurer que ce comportement n’est pas lié à un problème de santé. Dans le cas contraire, votre chien pourra être soigné et cette problématique sera très certainement résolue. Si votre chien va très bien et ne souffre d’aucun problème physique pouvant engendrer des incontinences, alors le problème est ailleurs. 

Pour essayer de l’identifier, la clé est l’observation. Est-ce que votre chien fait pipi quand vous rentrez du travail ? Lorsque des invités arrivent ? Quand il joue avec les enfants ? Faites en sorte d’identifier l’élément déclencheur. Une fois ce dernier trouvé, il va maintenant falloir comprendre l’émotion qui en découle. Est-ce de la joie ? De la peur ? Du stress ? Si votre chien semble faire pipi lorsqu’il ressent une joie intense, vous allez pouvoir travailler sur la gestion de l’excitation. Vous pouvez par exemple ignorer votre chien lorsqu’il entre dans cet état, attendre qu’il se calme et vous préoccuper de lui une fois ce moment venu. Vous pouvez également lui demander d’effectuer un exercice qui lui demande de la concentration afin de détourner son trop-plein d’émotions. 

Pour un chien qui fait des pipis de peur ou de stress, il va falloir identifier la cause et travailler dessus. Vous pourrez par exemple vous faire accompagner d’un comportementaliste canin pour faire un travail de désensibilisation.