in

Pratiquer l’agility avec son chien, un sport ludique et bénéfique

Crédits : ECummings00 / iStock

L’Agility est un sport canin assez populaire. D’ailleurs, en plus de ceux déjà présents dans les grandes villes, on voit un nombre croissant de petits clubs se développer au sein des villages de campagne. Cette activité est intéressante, car elle fait appel à de nombreuses capacités de votre chien. Elle mobilise en effet à la fois l’agilité, l’endurance, l’intelligence et la capacité d’écoute de l’animal. Cependant il ne faut pas oublier que l’Agility est avant tout un sport en binôme ! Il va donc falloir que vous fassiez preuve de respect et de patience pour aller au rythme de votre chien, et non l’inverse. 

Qu’est-ce que l’Agility ? 

Chien qui slalome
Crédits : KajaNi / iStock

L’Agility pour chien est un peu l’équivalent d’un concours de saut d’obstacles pour les chevaux. Cette discipline se caractérise donc par un parcours d’obstacles (pas uniquement à sauter) que votre chien va devoir accomplir dans un temps imparti. L’Agility peut être pratiquée en temps que simple loisir pour que votre chien se dépense, mais aussi à haut niveau. D’ailleurs, il existe de nombreuses compétitions dans les petits clubs ruraux ainsi que des championnats internationaux. Les « agilistes », comme on les appelle, peuvent concourir en fonction de leur niveau. Il en existe quatre : le niveau « débutant », 1er degré, 2e degré et 3e degré. En toute logique, plus on monte dans les degrés, plus le niveau est difficile. Discipline de vitesse et de précision par excellence, l’Agility demande beaucoup d’énergie et d’endurance à votre chien. 

Quels sont les bénéfices de l’agility pour le chien ? 

Chien qui est attentif à son maître
Crédits : ViktorCap / iStock

Dans un premier temps, l’Agility vous permettra à vous et à votre chien de partager ensemble une activité sportive. Cela va donc permettre de renforcer et de développer le lien de confiance qu’il y a entre vous. La communication entre votre animal et vous va également s’améliorer grâce à l’Agility. En effet, cette discipline se pratique sans aucun contact physique ni laisse ou collier. C’est donc uniquement à la voix et par les gestes que vous guiderez votre chien. En plus de travailler sur la communication et l’agilité, cette activité très physique permettra à votre chien de se défouler. Enfin, si vous faites partie d’un club, vous serez amené à partager cette activité avec d’autres propriétaires de chiens. Cela permettra donc à votre toutou de rencontrer des copains et de se socialiser. 

Est-ce que mon chien peut pratiquer l’Agility ? 

Chien qui court sur parcours d'agility
Crédits : Petra Bouchalova / Unsplash

Il est compliqué d’affirmer que tous les chiens peuvent pratiquer l’Agility. En théorie oui, puisque tous les chiens sont a priori capables de sauter par-dessus des obstacles, de passer dans un tunnel ou encore de réaliser un slalom. En pratique, l’Agility est une discipline extrêmement physique pour les chiens et il est donc recommandé de demander un examen complet à votre vétérinaire avant de vous lancer dans cette pratique, notamment pour les chiens de  moyenne et grande taille. Ce dernier vérifiera par exemple que votre animal ne souffre pas de dysplasie de la hanche ou du coude. Sachez également que l’âge minimum recommandé pour pratiquer cette discipline en concours est de 18 mois. Malheureusement certains propriétaires souhaitent profiter des capacités d’apprentissage du jeune chien et commencent vraiment jeunes. D’ailleurs près de 40 % des chiens attaquent les compétitions à tout juste 18 mois et 75 % avant l’âge de 24 mois ou 2 ans. 

Attention, une activité trop intense chez le jeune chien est nocive ! Alors, si vous souhaitez pratiquer cette discipline comme loisir ou en compétition, restez patient. Respectez votre chien et sa croissance, il vous le rendra au centuple. Et si jamais vous avez envie de pratiquer une discipline plus proche de la nature et découvrir les grandes capacités de votre chien, découvrez le Mantrailing !