in ,

Puces et tiques : 3 conseils pour protéger votre chien

Crédits : Ksenia-Raykova / iStock
Rate this post

Principaux parasites pouvant infester votre chien, les puces et les tiques sont un véritable fléau pour vos toutous et pour vous aussi, il faut bien le dire. Les premières provoquent des démangeaisons et les secondes peuvent transmettre des maladies… Heureusement, il existe des solutions pour prévenir et traiter ces parasites. Alors, comme il vaut mieux prévenir que guérir, voici nos 3 conseils simples à mettre en oeuvre afin de protéger au mieux votre petit compagnon des puces et des tiques. 

1- Traiter votre environnement pour prévenir les parasites

aspirateur face à un chien labrador
Crédits : Chalabala / iStock

On pense souvent que les puces sont présentes uniquement sur le corps de nos animaux, au contraire ! Environ 95 % des parasites sont hébergés par votre environnement et seulement 5 % se trouvent sur votre animal. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de traiter votre environnement afin de prévenir l’invasion des puces. Il existe des produits spéciaux, non nocifs pour votre chien, que pourra vous recommander votre vétérinaire. À défaut d’utiliser un produit, sachez que le simple fait de passer l’aspirateur régulièrement permet d’éradiquer déjà 30 à 60 % des œufs ainsi que 10 à 20 % des larves de puces. 

2- Inspecter régulièrement votre chien sous toutes les coutures

Plus les tiques sont retirées tôt de votre chien, moins le risque qu’elles lui transmettent une maladie est élevé. C’est pourquoi il faut porter une grande attention au corps de votre chien. Après chaque retour de promenade, inspectez votre animal à la recherche d’éventuelles tiques. À savoir qu’elles apprécient particulièrement les endroits où la peau est fine, comme les oreilles, le cou, le ventre et l’intérieur des cuisses. Elles sont également très friandes de la tête de votre toutou. Par précaution, vérifiez tout de même minutieusement l’entièreté du corps de votre chien. En effet, en fonction de la quantité de sang qu’elles auront absorbé, leur taille varie et elles seront plus ou moins difficiles à repérer. 

3- Protéger et traiter son chien avec un antiparasitaire 

femme en train d'appliquer une pipette anti-parasite sur un chien
femme en train d’appliquer une pipette antiparasite sur un chien

Il existe une multitude de produits anti-puces et anti-tiques pour chien. Pour lutter efficacement contre les puces et tiques, votre vétérinaire vous prescrira généralement un antiparasitaire externe. Ces derniers se présentent sous la forme de pipette, de spray, de collier, de poudre ou encore de shampoing. C’est le cas par exemple de la gamme « Anti-Puces et Anti-Tiques » de Vetocanis qui propose un large choix de produits. Dans tous les cas, n’achetez jamais un antiparasitaire vous-même. Votre vétérinaire est la personne qui vous conseillera le mieux pour choisir un traitement adapté à votre animal. Il pourra tenir compte de sa race, de son poids, de son âge ainsi que de son état de santé et de son mode de vie. C’est très important. 

Pour ce qui est des maladies susceptibles d’être transmises par les puces et plus particulièrement les tiques, il est possible d’avoir recours à la vaccination. C’est le cas de la piroplasmose, transmise justement par la tique. Le vaccin ne protège pas à 100 % le chien, mais constitue tout de même une bonne protection et permet de limiter les symptômes. C’est un vaccin à rappel annuel qu’il ne faut surtout pas négliger.