in ,

Quelle est l’utilité d’une poussette pour chien ?

© Christine McCann - iStock
4.3/5 - (11 votes)

Si certains sont certainement outrés rien qu’à l’évocation d’une poussette pour chien, d’autres l’ont déjà adoptée et ont désormais du mal à s’en passer. Bien qu’il soit encore rare d’en croiser en promenade, la poussette pour chien se démocratise pourtant de plus en plus. Absurde pour certains, indispensable pour d’autres, vous allez voir qu’elle peut s’avérer très utile pour peu qu’on l’utilise à bon escient. Alors c’est parti, on vous explique dans quel cas une poussette peut s’avérer un accessoire utile pour vous et pour toutou !

En quoi consiste la poussette pour chien ?

poussette pour chien
© shansekala – iStock

La poussette pour chien ne diffère pas tellement de celle que l’on pourrait utiliser pour les bébés ou les enfants. Elle est simplement faite de manière à pouvoir accueillir un chien confortablement à l’intérieur. De cette façon, votre chien n’aura pas besoin de marcher et vous n’aurez pas besoin de le porter, ce qui est très pratique si votre animal a un gros gabarit ! En effet, il existe des poussettes de toutes sortes et pour les chiens de toutes tailles. Vous trouverez normalement votre bonheur du Chihuahua au Bouvier Bernois ! Quant à son prix, il peut aller de 50 à plus de 400 euros.

Dans quelles conditions utiliser une poussette pour chien ?

poussette pour chien
© Ewelina Thepphaboot – iStock

Vous pouvez évidemment utiliser une poussette pour tous les chiens, mais celle-ci se révèle réellement utile que dans certaines situations. La première est pour les chiens âgés et tous les chiens souffrant de problèmes de mobilité. La poussette permet de continuer à leur faire prendre l’air et de leur faire rencontrer du monde malgré leur difficulté à se déplacer. Si votre toutou a encore un minimum de capacité, laissez-le marcher le temps qu’il peut. Vous pourrez ensuite terminer la balade dans la poussette par exemple. Même chose pour les chiens qui peuvent souffrir de difficultés respiratoires comme les races brachycéphales (bouledogue, carlin, etc.) ou les petits chiens qui ont du mal à parcourir de longues distances. Pour un chien en convalescence, la poussette peut également s’avérer utile. Toutefois, attention à ne pas en abuser et que cela devienne une habitude ! S’il le peut, votre animal doit en priorité marcher pour se dépenser et vivre sa vie de chien. 

Attention aux dérives de l’utilisation de la poussette !

poussette pour chien
Thierry Hebbelinck – iStock

Le problème avec un tel objet, c’est qu’on peut vite être tenté de promener son chien uniquement à l’intérieur de la poussette comme s’il était un bébé. Sauf que votre animal n’est pas un nourrisson et il a des besoins à satisfaire dont la dépense physique et olfactive font partie ! Or, à l’intérieur d’une poussette, votre chien ne pourra ni se dépenser physiquement ni renifler les odeurs qui l’entourent. C’est pourquoi il faut veiller à utiliser la poussette uniquement dans les cas cités dans le paragraphe précédent. Il n’y aucun problème à considérer votre toutou comme un membre à part entière de la famille, au contraire, mais il ne faut pas le confondre avec un enfant pour autant. Alors, si votre compagnon n’a pas de problème de mobilité, privilégiez de vraies balades canines pour son bien-être !