in

6 choses à savoir sur la langue de votre chien

Crédits :alex_ugalek / IStock

Vous l’aurez remarqué, votre chien tire souvent la langue. Généralement longue et rose, elle peut aussi être bleue ! Par ailleurs, elle se révèle très utile pour de nombreuses choses, comme pour boire ou même respirer… Envie d’en savoir plus ? Voici 6 choses à savoir sur la langue de votre chien !

1. Elle lui permet de se rafraîchir

En effet, les chiens ne transpirent que par la langue et les pattes. Lorsque vous voyez votre chien avec la langue pendante et respirant fort, cela veut dire qu’il halète. En faisant ça, le chien se ventile et effectue sa propre thermorégulation.

En passant rapidement, l’air permet de réduire l’humidité des voies respiratoires, qui vont également refroidir. Cependant, ce procédé fonctionne moins bien chez les chiens ayant le museau aplati, car leurs cavités aériennes sont étroites. 

carlin langue
Crédits : StockSnap/Pixabay

2. Elle lui sert de cuillère pour boire

Pour boire, la plupart des animaux amènent l’eau dans leur bouche grâce au bout de leur langue. Le chien lape lui aussi la surface de sa gamelle ou de toute autre étendue de liquide, mais il n’a pas besoin de refermer la mâchoire ! En effet, il étend sa langue de tout son long, puis en oriente rapidement le bout vers l’arrière pour recueillir de l’eau. Pas mal comme technique !

3. Elle peut être bleue

Des races telles que le Shar-Peï ou le Chow Chow ont la langue naturellement bleue. Il s’agit d’une particularité génétique pour ces deux chiens d’origine asiatique.

Cependant, si vous remarquez que la langue habituellement rose de votre chien tourne au bleu, c’est le signe d’une mauvaise respiration. Un vétérinaire vous aidera à résoudre le problème.

4. Elle influe sur sa manière d’aboyer

La langue du chien est longue et serrée. Très musclée, elle peut s’orienter et se plier de différentes façons. Elle est donc conçue pour émettre des aboiements et varie d’un individu à un autre !

chien langue
Crédits : StockSnap/Pixabay

5. Elle peut contenir des bactéries dangereuses

Contrairement aux nombreuses croyances à ce sujet, la salive du chien n’a pas de bienfaits thérapeutiques sur nos blessures. S’il le fait de manière instinctive et par affection, vous ne devriez pas laisser un chien lécher une plaie.

La bouche d’un chien possède environ 600 bactéries différentes, dont certaines peuvent provoquer des troubles graves chez l’humain. La bactérie capnocytophaga canimorsus est susceptible de générer une septicémie une fois qu’elle est passée dans le sang. Si, après avoir été en contact avec un chien par morsure, léchage ou même toucher, vous ressentez de la fièvre et des nausées, il vaut mieux aller consulter un médecin.

Ne devenez cependant pas paranoïaque : c’est une affection très rare qui ne touche que les personnes immunodéprimées.

6. Le sens du goût est faible chez le chien

L’être humain possède de nombreuses papilles gustatives et environ 10 000 capteurs de goût. La langue du chien, elle, n’en a que 1700. Cette défaillance sensitive est compensée grâce à l’odorat très développé de nos toutous.

chien langue truffe
Crédits : Kat Jayne/Pexels

Le chien est particulièrement sensible à tout ce qui est sucré (les fruits) et amer (les aliments gâtés). La saveur salée est peu ressentie, car les ancêtres du chien mangeaient beaucoup de viande et n’avaient alors pas besoin de développer cet aspect gustatif.

Vous en savez désormais plus sur la langue du chien !

Source

Vous aimerez aussi :

5 choses à savoir sur le flair du chien

Les chiens ne voient pas en noir et blanc !

Est-ce que les chiens rêvent ? La réponse est oui !