in

À quoi mon chien peut-il bien rêver ?

Crédits : Ирина-Мещерякова / iStock

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un toutou, vous avez sans aucun doute déjà remarqué que son sommeil peut parfois être bien agité. Des gémissements, des grognements, les pattes qui bougent, le corps qui tressaute ou encore les yeux qui frémissent sont autant de signes qui laissent penser que votre chien est en plein rêve. Mais les chiens rêvent-il vraiment ? La réponse est oui ! Il existe même un nombre incalculable d’études sur le sujet. Alors, de quoi nos chiens peuvent-ils bien rêver ? 

De quoi est composé le sommeil de votre chien ?

Chien qui baille sur le canapé
Crédits : Przemyslaw-Iciak / iStock

Le sommeil de toutou, tout comme le nôtre, est composé de plusieurs cycles. Il y a notamment deux grands types de phases qui vont s’enchaîner et sur lesquelles nous allons nous attarder aujourd’hui. La première phase est celle du sommeil profond. À ce moment précis, le chien dort donc profondément et son activité cérébrale est calme. Vient ensuite la phase du sommeil paradoxal. Cette dénomination lui a été attribuée, car malgré que le chien soit endormi, son cerveau continue quant à lui de travailler. C’est là que le moment du rêve commence. Très similaires à celui de son humain, les cycles de sommeil du chien durent en moyenne 2 heures. Un cycle complet est en effet composé d’environ 1h30 de sommeil profond et de 30 minutes de sommeil paradoxal. Toutefois, ces cycles peuvent varier d’un chien à l’autre et durer bien plus longtemps. 

Le sommeil est évidemment indispensable pour le bon développement de votre chien puisque c’est pendant ce moment que l’hormone de croissance est libérée. Le fait de dormir permet également une meilleure mémorisation. Votre chien apprendra donc mieux s’il dort suffisamment. 

Mais alors, à quoi votre chien rêve-t-il ? 

Chien qui dort sur le canapé
Crédits : undefined-undefined / iStock

Eh bien, contrairement à ce que l’on pourrait logiquement penser, votre chien ne rêve pas de course poursuite derrière une horde de chats ou de sauter dans une montagne de croquettes. En réalité, leurs rêves sont bien plus complexes que cela. D’après plusieurs études, et notamment une recherche menée par des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT), les chiens, ainsi que les animaux en général, reverraient des images de ce qu’ils ont vécu dans la journée. Au cours de leurs recherches, ils ont découvert que les cerveaux des rats agissaient durant leur sommeil de la même manière que lors des exercices pratiqués en état d’éveil au cours de la journée. Pour les chiens, c’est exactement la même chose, ils revivent dans leurs rêves des moments vécus plus tôt dans la journée. 

Faut-il réveiller votre chien s’il fait un cauchemar ? 

Chien qui baille dans le lit
Crédits : Eva-Blanco / iStock

Puisque votre chien rêve, il semble évident qu’il ne passera pas à côté des cauchemars… Mais faut-il intervenir si votre animal cauchemarde ? Dans la majorité des cas, il est conseillé de laisser le cauchemar suivre son cours. Vous pouvez rester aux côtés de votre chien pour le réconforter s’il se réveille en sursaut. Toutefois, vous pouvez prêter attention aux signaux envoyés par votre animal et agir en fonction. Par exemple, si votre chien ne fait que gémir et subit quelques sursauts, vous pouvez tenter de le réveiller en douceur sans risquer de vous faire mordre. En revanche, évitez de le réveiller s’il grogne ou montre d’autres signes plus agressifs. En réalité, il est difficile d’identifier si votre chien est en train de faire un rêve ou un cauchemar. Le mieux est donc de le laisser vivre l’instant. 

Si toutefois vous pensez qu’il est nécessaire de réveiller votre chien, quelques précautions sont à prendre afin de ne pas lui faire encore plus peur et risquer de vous faire mordre. Vous pouvez par exemple marcher de manière plus prononcée que d’habitude pour faire du bruit et provoquer des vibrations. Vous pouvez également utiliser une friandise et lui glisser délicatement sous la truffe. Enfin, ne le touchez pas directement, mais tentez de tirer très délicatement la couverture ou le coussin sur lequel il se trouve.