Souscrire une assurance pour chien : est-ce vraiment utile ?

vétérinaire
Crédits : Ridofranz/iStock
5/5 - (1 vote)

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un chien, vous vous êtes peut-être déjà posé cette question : faut-il assurer son animal de compagnie ? Est-ce obligatoire et même utile ? En réalité, souscrire une assurance santé spécifique pour son chien n’est absolument pas une obligation légale. Cependant, comme vous allez le voir, cela peut tout de même se révéler utile dans quelques cas. Voici donc les bonnes raisons de faire assurer vos animaux domestiques et tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une assurance pour chien ?

Parfois aussi appelées « mutuelles », les assurances santé ne sont pas à confondre avec les assurances de « responsabilité civile » qui permettent de couvrir les dommages corporels ou matériels occasionnés par un chien ou avec les contrats pour les chiens de 1re ou 2e catégorie (considérés comme susceptibles d’être dangereux). Il s’agit ici en réalité d’une couverture assurantielle médicale uniquement, reçue en contrepartie d’une cotisation mensuelle.

Chien qui est chez le vétérinaire
Crédits : dima_sidelnikov / iStock

Que couvre cette assurance santé ?

La dépense annuelle peut osciller entre 500 et 3000€ pour les entretiens et soins animaliers. Or, l’assurance pour animaux de compagnie permet de se faire rembourser une partie ou la totalité des frais chez le vétérinaire. Il existe néanmoins de multiples contrats dont les conditions ainsi que le niveau de protection et de prévention peuvent varier.

Souvent, les contrats les moins chers permettent d’anticiper les coûts en cas d’accident chez le chiot ou le canidé adulte. Les polices de base ou intermédiaires permettent aussi de prendre en charge en partie ou totalement les frais vétérinaires liés aux maladies, accidents (fracture, etc.), hospitalisations, médicaments, examens radiologiques, etc. Enfin, les contrats haut de gamme incluent généralement en plus les soins préventifs comme les vaccins, les vermifuges, les chirurgies de castration et stérilisation, l’alimentation vétérinaire ou encore les bilans annuels. Les contrats les plus onéreux peuvent aussi inclure les frais d’obsèques et incinérations. Il est donc très important de bien lire les contrats pour choisir celui qui conviendra à vos besoins.

Mon chien a-t-il besoin d’être assuré ?

Petit Husky se faisant examiner chez le vétérinaire
Crédits : SerhiiBobyk / iStock

Vous l’aurez compris : l’avantage de ce type d’assurance est que cela permet de lisser les frais vétérinaires. Ainsi, vous pouvez aborder plus sereinement les soins de votre animal et lui garantir un suivi ainsi qu’un traitement optimaux. Il est toutefois difficile de prévoir si votre compagnon à quatre pattes en aura besoin ou non.

Se renseigner sur les problèmes de santé de la race choisie et l’historique familial de votre animal peut déjà vous éclairer un peu sur le sujet. Si vous craignez l’aspect financier et voulez être sûr de pouvoir payer les meilleurs soins pour mettre toutes les chances de votre côté, il peut aussi être plus rassurant de payer une assurance chaque mois en sachant qu’elle sera là en cas de problème. Enfin, bien connaître votre animal peut vous donner des indices précieux. S’il est non stérilisé, il pourrait par exemple être plus susceptible de développer des tumeurs, complications hormonales ou cancers. Les animaux curieux ou gloutons risquent aussi plus de s’intoxiquer ou de se faire attaquer par des serpents ou insectes piqueurs par exemple. À vous donc de faire vos calculs et d’évaluer le besoin. Si on est décidé, comment assurer son chien ?

Comment souscrire une assurance pour chien ?

assurance santé chien chat animaux
Crédits : Thodonal/iStock

Avant de signer un contrat, commencez par comparer les offres de différents assureurs. Vous pouvez demander un devis pour les formules proposées et vous renseigner sur la valeur de la franchise et le délai de carence (la période pendant lequel l’animal n’est pas assuré à la signature du contrat) ainsi que sur les garanties. Vérifiez également bien le montant du remboursement annuel auquel vous aurez le droit. En effet, l’assureur appliquera généralement un plafonnement. Enfin, demandez à votre courtier en assurance si vous bénéficiez d’une réduction dans le cas où vous avez plusieurs animaux. Bien souvent, il existe en effet des tarifs dégressifs pour les meutes.

Bien connaître les conditions du contrat et ses spécificités

Il faut savoir que les contrats prennent en compte l’âge et l’état de santé de l’animal. Souvent, les assurances en question prévoient ainsi un suivi pour les chiots dès trois mois. Ensuite, le contrat pourra en général être effectif jusqu’à ses huit ou dix ans, suivant les assureurs. Il est à noter que l’assureur peut exiger un certificat d’examen auprès d’un vétérinaire. Cela signifie qu’en cas de problème de santé connu ou en cours, votre animal ne pourra certainement pas bénéficier d’un contrat. En outre, votre contrat ne prendra pas en charge les frais passés.

Voilà, vous connaissez à présent toutes les raisons de souscrire une assurance pour chien et les subtilités relatives aux différents types de contrats disponibles. Bons comparatifs !


Avatar

Written by Julie