in

Apprendre à son chien à rester seul : 3 étapes pour y arriver en douceur

Crédits : ulkas/iStock
Apprendre à son chien à rester seul : 3 étapes pour y arriver en douceur
noté 3 - 6 vote[s]

Vous venez d’adopter un chiot ou un chien adulte et comme la majorité des personnes, vous devez vous absenter la journée pour partir au travail. De ce fait, vous vous absentez pour environ 7 heures ou 8 heures par jour, ce qui paraît être une éternité pour votre toutou ! Avant votre départ, il se sent angoissé ; lorsque vous rentrez, il a fait des bêtises… et c’est normal. Il y a effectivement différents points de méthode à appliquer pour apprendre à son chien à rester seul. 

1. N’exagérez pas vos réactions

Autrement dit : n’en faites pas des caisses avec votre toutou dès le départ. Il faudra qu’il en soit de même lorsque vous partez ou que vous rentrez à la maison. Pour apprendre à son chien à rester seul, il faut tout d’abord lui montrer qu’il peut se passer de vous. Le chien étant un animal vivant naturellement en groupe, il est alors compliqué pour lui de rester sans compagnie. Ainsi, vous ne devez pas être constamment avec lui et répondre à toutes ses demandes, même si cela peut s’avérer difficile. Vous devez avant tout rester naturel et vous adonner à des occupations qui ne l’impliquent pas à chaque fois. Le tout est de trouver l’équilibre idéal !

chien caresse apprendre chien a rester seul
Crédits : ZoranMilisavljevic83/iStock

Au début, votre toutou sera sans doute frustré de ne pas disposer de votre attention en continu. Il fera des bêtises pour se défouler ou vous pousser à vous occuper de lui. Ne le grondez pas si vous ne le prenez pas sur le fait, car il ne comprendrait pas son erreur. Lorsque vous voyez qu’il s’apprête à faire une bêtise ou qu’il vient de la commettre, adressez-lui un “non” ferme. Ramassez les dégâts hors de sa vue, afin qu’il ne prenne pas cela pour un jeu. Au fil du temps, votre toutou deviendra plus patient et saura qu’il est normal de s’ennuyer parfois ! C’est une notion essentielle à son apprentissage de la solitude.

2. Habituez-le en vous absentant petit à petit

Il est important que votre chiot, ou chien adulte, comprenne que vous pourrez partir à tout moment de la journée sans lui. De ce fait, il saura également que vous reviendrez toujours et aura ainsi confiance en vous. Si vous vous absentez toujours aux mêmes horaires (au départ), il angoissera d’avance en sachant que le moment fatidique approche ! Choisissez une pièce dans laquelle votre toutou restera seul à chaque fois que vous partirez. Aménagez-la de façon à ce qu’il ait tout ce qu’il lui faut : un couchage, des jouets, de l’eau, etc. Une fois cette base établie, vous pouvez commencer l’entraînement. N’oubliez pas que les séances ne doivent pas être trop longues, au risque que votre chien perde patience.

chien seul apprendre chien a être seul
Crédits : Lindsay_Helms/iStock

Dirigez-vous vers la pièce choisie et laissez votre chien vous suivre de manière naturelle. Tout en restant parfaitement neutre, fermez la porte derrière vous. Patientez quelques secondes, avant d’y retourner pour récompenser votre chien avec une caresse. Au fur et à mesure, augmentez votre temps d’absence à plusieurs minutes. Il se peut que votre chien se mette à pleurer lorsque vous quittez la pièce. Dans ce cas, ouvrez-lui la porte, mais sans le récompenser. Il saura ainsi qu’il n’adopte pas le bon comportement. Vous verrez qu’au fil du temps, votre chien s’accoutumera au fait que vous partiez, même plusieurs heures. N’adoptez pas un comportement suspect avant de partir, car il doit comprendre que c’est normal que vous ne soyez pas toujours là et qu’il n’a pas besoin de stresser. En rentrant, caressez-le tranquillement si vous voyez qu’il n’a pas fait des bêtises.

3. Trouvez-lui des occupations

Même s’il connaît l’ennui, ce n’est pas une raison pour que votre chien n’ait rien à faire en permanence. Lorsque vous n’êtes pas là, laissez-lui des jouets et des peluches pour qu’il s’occupe. N’hésitez pas à les changer régulièrement, afin qu’il ne s’en lasse pas. Vous pouvez également acheter ou fabriquer des jouets à remplir de croquettes, qui le forceront à les tourner dans tous les sens pour les faire sortir. Par exemple, les balles Kong sont parfaites pour cela ! Enfin, ne fermez pas tous vos rideaux, il faut que votre chien puisse regarder de temps en temps ce qu’il se passe à l’extérieur. De ce fait, si vous possédez un jardin clos et à l’abri des regards, vous pourriez investir dans une chatière. Attention : les chiots très jeunes ne peuvent pas sortir à leur guise au départ !

Si malgré tous vos efforts, rien n’y fait, c’est sans doute que votre chien souffre d’hyper attachement. N’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet et à vous tourner vers un vétérinaire.

chien jouet apprendre chien a rester seul
Crédits : Juan Gomez/Unsplash

Source

Vous aimerez aussi :

Mon chien se cache sous un meuble : 7 raisons possibles

Mon chien a peur de l’orage : 7 bons réflexes pour l’aider

6 manières de faire comprendre à votre chien que vous l’aimez