in

Cairn terrier, le petit chien écossais ancêtre du Westie

Crédits : Sven Mewis / iStock

Après le berger des Shetland, continuons notre petite virée en Écosse avec l’adorable Cairn Terrier. Il s’agit de l’une des plus anciennes races de terrier et elle a même donné naissance au Westie ! Version plus rustique de ce dernier, les deux races sont quand même très similaires.

La petite histoire du Cairn Terrier

Chien Cairn Terrier marron en train de courir
Crédits : Bigandt Photography / iStock

Originaire de la belle Écosse, le Cairn Terrier est mentionné dans des écrits dès le XIIe siècle. Rien n’est sûr, mais il serait certainement issu d’un croisement entre les bassets introduits par les Vikings, à l’image du Berger Spitz suédois (Vallhund Suédois), et les terriers de Highlands de l’ouest. À l’origine, le Cairn Terrier était élevé pour chasser les renards, blaireaux, rongeurs et autres « nuisibles ». D’ailleurs, son nom est lié à son terrain de chasse favori : les cairns. Ce mot d’origine celtique désigne les amas de pierres éboulés (souvent des vestiges des constructions néolithiques en Écosse) qui constituent des cachettes idéales pour les lapins et autres petits rongeurs. Le Cairn Terrier, longtemps jugé trop primitif, a finalement été reconnu par les institutions canines le 24 juin 1987 et est devenu petit à petit un chien de compagnie.

Un petit chien rustique au caractère très affirmé

chien cairn terrier noir
Crédits : slowmotiongli / iStock

Intelligent, et joyeux, le Cairn terrier est un petit chien bien dans sa tête et dans ses pattes. Dynamique, joueur et très intelligent, c’est un agréable compagnon de vie. En plus, sa petite taille et son tempérament sociable permettent de l’emmener partout avec vous. Attention tout de même, car il peut avoir une attitude assez conflictuelle avec ses congénères du même sexe. Cependant, comme toutes les races de chien de type primitif, il suffit de le sociabiliser dès son plus jeune âge pour que les rapports avec les autres canidés se passent bien. Ce petit chien est également fugueur, mais étant très proche de son maître, il ne partira pas bien loin. Ce n’est d’ailleurs pas le chien de garde idéal, car il a tendance à aimer tous les humains qu’il rencontre ! Très actif et agile, le Cairn Terrier adore pratiquer l’agility dans laquelle il excelle.

Les particularités physiques du Cairn Terrier

chien cairn terrier en train de sauter une branche
Crédits : Sven Mewis / iStock

Il faut bien se l’avouer, la bouille du Cairn est terriblement sympathique ! Son visage rusé et malicieux lui donne des petits airs de renard. D’ailleurs, le standard de la race a longtemps comparé la forme de sa tête à celle d’un renard. Ses petites oreilles triangulaires sont droites et bien dressées sur sa tête. Ses poils sont durs et épais. Si vous les laissez pousser, ils deviendront longs, mais les Cairn Terrier sont généralement toilettés dans les standards de la race. Sa couleur peut varier du crème au noir en passant par le rouge et le gris. À savoir toutefois que les purs noirs, blancs et feu ne font pas partie des standards. Cependant, les extrémités plus sombres sont très recherchées. Par ailleurs, Le Cairn Terrier mesure de 28 à 31 cm au garrot et pèse de 6 à 7,5 kg selon sa taille.

Enfin, le terrain de prédilection du Cairn Terrier est évidemment la nature et les grands espaces, mais il se contentera parfaitement de la ville s’il peut se défouler très régulièrement. Le Cairn est un petit chien adorable qui rendra sans aucun doute votre vie plus belle !