in

Chien : comment se débarrasser des puces et des tiques ?

Crédits : iStock
Chien : comment se débarrasser des puces et des tiques ?
noté 5 - 5 vote[s]

Nos chers toutous aiment jouer et gambader dans l’herbe. Parfois, lorsqu’ils reviennent d’expéditions dans la nature, il peut arriver que des parasites aient infesté leur corps. Ils sont dangereux pour leur santé, mais également pour la nôtre ! Dans cet article, vous allez en apprendre plus sur les puces et les tiques, ainsi que sur les différentes méthodes pour s’en débarrasser.

Sommaire

1. Les puces

Ce sont des insectes dépourvus d’ailes. En général, ils sont marrons ou blancs. Une puce peut sauter jusqu’à trente fois sa longueur. Elle est rapide et parvient à se cacher aisément dans les poils de nos compagnons canins. Une fois qu’elle a bu du sang, elle pond des oeufs et sème derrière elle de petits excréments noirs dans les poils.

Les puces se reproduisent très vite : elles pondent chacune jusqu’à 100 oeufs par jour. Ainsi, il suffit que votre chien soit entré en contact avec un animal qui avait des puces pour en attraper lui aussi.

chiens
Crédits : 825545/Pixabay

Une fois chez vous, elles infestent également les tissus de votre intérieur et deviennent un véritable fléau ! De plus, elles peuvent provoquer des troubles physiques chez le chien :

  • Des allergies aux piqûres : elles génèrent des rougeurs et des pertes de poils, ainsi que de fortes démangeaisons.
  • Le ténia : ce sont des oeufs de vers qui infestent eux-mêmes les puces. Si votre chien avale ces dernières, les oeufs vont alors contaminer ses intestins et entraîner des troubles digestifs.

2. Les tiques

Ces petits animaux sont en réalité des acariens. Les tiques se nourrissent du sang de l’animal ou de la personne qu’elles infestent. On les trouve généralement dans les plis de la peau, là où la température du corps reste chaude et stable.

Généralement, les acariens ne supportent pas les températures extrêmes. Ainsi, soyez tout particulièrement vigilants durant vos promenades au printemps et à l’automne. Si vous avez passé du temps dans des hautes herbes ou dans la forêt, inspectez la peau et le pelage de votre chien une fois rentré. Ce conseil est également valable pour vous et vos proches.

chien
Crédits : Pexels/Pixabay

Les tiques peuvent transmettre la maladie de Lyme, qui peut être mortelle si elle n’est pas rapidement traitée. Les premiers symptômes sont :

  • De la fatigue et de la fièvre
  • Des douleurs musculaires

Des troubles cardiaques ou du système nerveux peuvent se manifester plusieurs mois après la piqûre. Si vous remarquez que cette dernière est entourée d’un cercle rouge et qu’elle est enflée, parlez-en vite à votre vétérinaire. En cas de doute, une prise de sang peut être réalisée.

3. Comment lutter contre ces parasites ?

Les méthodes classiques pour l’élimination et la prévention

Il existe des produits anti-puces et anti-tiques chez le vétérinaire, comme des shampooings ou des pipettes. Vous pouvez également trouver des comprimés qui renforcent le système imunitaire du chien, tuant les petites bêtes lorsqu’elles boivent le sang. Ces produits doivent être utilisés tous les mois ou tous les trois mois pour permettre à votre chien d’être protégé et de faire de la prévention.

Pour les puces, utilisez également des colliers et des vermifuges disponibles chez le vétérinaire.

Les méthodes naturelles pour la prévention

Il existe des solutions naturelles qui sont sans doute moins nocives pour la santé de votre ami à quatre pattes. Veillez cependant à ce que votre chien n’ait pas de problèmes de santé particuliers avant d’utiliser ces produits.

Notez bien que les produits naturels sont répulsifs, mais ils ne tuent pas les parasites. Ainsi, il faut les appliquer souvent et rester vigilant. Prenez également bien soin de nettoyer votre environnement ainsi que celui de votre chien !

L’huile essentielle de géranium rosat à diluer dans de l’eau est efficace contre les puces et les tiques. Quelques gouttes d’huile sur la peau de l’encolure du chien et le tour est joué ! Si vous n’avez pas confiance en les huiles essentielles, utilisez des hydrolats de plantes, qui sont plus doux. Géranium rosat, lavande vraie, genévrier ou verveine citronnée peuvent être vaporisés sur le pelage du chien. Brossez également ce dernier régulièrement afin de le débarrasser d’éventuels intrus.

chien brosse
Crédits : iStock

Enfin, il existe des médailles à ondes de forme à accrocher au collier du chien. Elles ne sont pas nocives pour les chiots et les femelles enceintes. Elles fonctionnent sur le principe d’un champ vibratoire qui éloigne les puces et les tiques.

Alors, avez-vous trouvé la solution qui convient le mieux à votre chien ? N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire !

Source

Vous aimerez aussi : 

Arthrite chez le chien : ce qu’il faut savoir !

Comment savoir si mon chien a de la fièvre ?

Prendre soin de son chien : 7 conseils de base à appliquer au quotidien