in

Conseils et astuces pour choisir le nom de votre chien

Crédits : John Price/Unsplash
5/5 - (2 votes)

Il est toujours difficile de se décider lorsqu’il s’agit de choisir le nom d’une nouvelle boule de poils. Il doit nous plaire, lui plaire… ce n’est pas une mince affaire ! En plus, certains critères sont conseillés, afin de faciliter la communication entre vous et votre compagnon. Mais pas de panique, cet article est là pour vous aider à choisir un nom pour votre chien !

1. Privilégiez un nom court et original

Tout d’abord, pensez au fait que votre chien gardera son nom durant toute sa vie. Prenez donc le temps de choisir un nom qui vous plait vraiment ! Nous vous conseillons de privilégier les mots composés d’une ou deux syllabes. Au-delà, la compréhension de votre chien risque d’être compromise et vous pourriez être lassé de répéter un nom à rallonge à longueur de journée. Vous finiriez d’ailleurs instinctivement par appeler votre chien grâce à un surnom ou à un diminutif, plutôt que par son vrai nom trop complexe.

chien neige choisir un nom chien
Crédits : Jamie Street/Unsplash

L’idéal est aussi de choisir un nom inédit, ou du moins qui ne se rapporte pas aux objets du quotidien ou à l’éducation de votre chien. Ceci pourrait porter à confusion et nuire à sa bonne compréhension de son environnement. Le dressage de votre compagnon est une étape importante, ce n’est donc pas la peine de compliquer les choses.

2. Choisissez un nom qui a du sens ou de la valeur pour vous

Afin de déterminer votre choix, essayez de faire une liste des choses que vous aimez. Cela peut être en rapport avec vos loisirs, vos goûts, vos films favoris, etc. Si rien ne vous convient, laissez passer quelques jours, qui vous permettront de mieux cerner le caractère de votre chien. Son nom doit lui correspondre, et peut donc se référer à plein de choses :

  • La couleur de son pelage, de ses yeux ou de sa truffe ;
  • Sa race et ses origines ;
  • Sa morphologie :
  • Ses qualités ou ses défauts ;
  • Ses caractéristiques physiques qui le rendent unique (le bout de la queue ou des pattes d’une certaine couleur, etc.).

On ne le dira jamais assez, mais n’hésitez pas à miser sur l’originalité ! Vous avez le choix entre souligner un trait physique ou de caractère de votre toutou en l’exagérant, ou au contraire de le nommer par l’inverse de ce qu’il est. Un petit chien qui s’appelle « Titan », par exemple, est à la fois amusant et déconcertant. Ou encore, un chien totalement noir que vous appellerez « Neige » ne manquera pas de singularité.

Vous l’aurez compris, il existe une foule de possibilités et c’est bien cela le souci ! Cependant, en affinant peu à peu vos critères, vous ne tarderez pas à trouver le nom idéal pour votre chien. N’hésitez pas à effectuer quelques essais, afin de voir comment celui-ci réagit lorsque vous l’appelez !

3. Référez-vous au règlement du LOF

Le Livre des Origines Français répertorie les chiens de race français et leur propriétaire. Si vous souhaitez que votre chien y figure, vous serez alors dans l’obligation de respecter la lettre de l’alphabet officielle pour le début du nom de votre chien. Celle-ci change chaque année, en 2019 la lettre P étant à l’honneur. Même si vous ne voulez pas que votre toutou soit inscrit au LOF, suivre ce concept aide à filtrer les choix de noms, ce qui est toujours utile.

Sachez également que les éleveurs n’inscrivent pas forcément leurs chiens d’emblée au LOF. Cela signifie que si vous souhaitez le faire plus tard, vous devrez alors choisir un nom commençant par la lettre de son année de naissance pour l’inscrire. Le nom que vous lui aurez déjà attribué sera simplement considéré comme son nom d’usage !

chien merci thank you livre choisir un nom chien
Crédits : Howard Riminton/Unsplash

4. Évitez de changer le nom d’un chien qui le connaît déjà

Un chien qui a réussi à assimiler son nom aura beaucoup de mal à se reconnaître si on l’appelle autrement. Cela concerne notamment les chiens adultes qui se trouvent en refuge : en général, ils savent déjà comment ils s’appellent. Cependant, il y a des cas où changer de nom ne peut pas être exclu. Par exemple, si le chien possède une dénomination trop ambiguë ou ridicule (dans le sens où cela le rabaisserait). Tentez alors de choisir un nom aux sonorités semblables à l’original, afin que son assimilation soit plus facile et rapide pour votre compagnon.

De même, si le nom choisi par l’éleveur pour inscrire votre chiot au LOF ne vous plaît pas, décidez-vous le plus vite possible pour un nouveau. Comme il l’a été dit, il deviendra son nom d’usage, le nom du LOF ne servant qu’à répertorier des chiens de race.

Alors, avez-vous réussi à choisir le nom de votre (futur) chien ? 

Source

Vous aimerez aussi :

Adopter un chien : 5 bonnes habitudes à prendre dès son arrivée

Top 10 des races de chiens qui aiment les enfants

Comment apprendre la propreté à son chiot : 5 conseils efficaces !