in

Dogue du Tibet : l’essentiel à savoir sur ce chien impressionnant et protecteur

Crédits : iStock

Certaines races de chien sont plus impressionnantes que d’autres. Le Dogue du Tibet ou mastiff du Tibet fait partie des chiens les plus imposants grâce à sa taille et ses longs poils. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette race de chien qui n’est pas des plus célèbres, mais qui est pourtant incroyable !

1. Des origines lointaines

Comme son nom l’indique, cette race de chien est originaire de Chine, plus précisément du Tibet. Le Dogue du Tibet est très ancien, car même s’il a évolué entre temps, ses premières traces remontent à plus de 3000 ans. À l’origine, cette race était utilisée par les bergers nomades de l’Himalaya pour rassembler les troupeaux, mais surtout pour les éloigner des prédateurs environnants. En tibétain, ce chien est appelé “Do-khyi”, ce qui signifie “chien de porte”, car il était également utilisé en tant que chien de garde des monastères.

2. Des caractéristiques imposantes

Si ce chien était utilisé en tant que chien de berger, mais aussi de garde, c’est parce que ses caractéristiques physiques le lui permettent. La taille du Dogue du Tibet adulte est en moyenne de 66 centimètres pour un mâle et de 61 centimètres pour une femelle, pour un poids qui varie généralement entre 55 et 80 kilogrammes. En ce qui concerne sa robe, ses couleurs varient du doré au noir en passant par toutes les tonalités de gris et de brun. Ses poils sont quant à eux toujours très longs et épais. Comme vous pouvez le deviner, le mastiff du Tibet n’est pas un chien qui passe inaperçu. Son entretien est relativement facile.

3. Un chien indépendant

Même si ce chien a un physique de gros nounours, il ne fait pas partie des plus affectueux. En effet, même s’il est très fidèle et loyal envers sa famille, il n’est pas toujours du genre à montrer son amour à travers des bisous des câlins.

Dogue du Tibet
Crédits : iStock

Le Dogue du Tibet est effectivement très indépendant. Il est donc nécessaire de ne pas l’éduquer comme les autres races de chiens qui nécessitent beaucoup d’attention et d’affection. À côté de cela, ce chien est très craintif envers les inconnus. Il faut ainsi faire attention lors d’une présentation à une nouvelle personne ou à d’autres animaux, car ce chien peut rapidement attaquer s’il n’est pas éduqué de la bonne manière.

4. Des capacités intellectuelles notables

Si le Dogue du Tibet ne fait pas du tout partie des races de chien les plus dociles, il prouve son intelligence différemment. En effet, ce chien étant plutôt discret et indépendant, il est difficile de le comparer aux autres races. Les propriétaires de ce chien notent particulièrement ses capacités d’observation, d’analyse et de protection.

5. Une éducation difficile

Comme nous l’avons affirmé précédemment, on ne peut pas considérer et éduquer un Dogue du Tibet comme n’importe quel autre chien. C’est pour cette raison que ce chien n’est pas adapté à tous les profils d’individus. Avec son caractère affirmé, son indépendance et sa carrure importante, il ne faut pas réagir de manière agressive avec ce chien, au risque que celui-ci le soit à son tour. Il faut donc savoir garder son calme avec cet animal.

Pour vous assurer que la cohabitation se passe bien, il faut éduquer le Dogue du Tibet dès son plus jeune âge. Ainsi, nous vous conseillons de l’habituer à divers environnements, personnes et animaux lorsqu’il est encore chiot.

6. Une présence rassurante

Au vu de son historique de chien de garde des monastères au Tibet, ce chien peut tout à fait remplir ce rôle dans la maison de ses propriétaires. Le mastiff du Tibet aime énormément lorsqu’on lui accorde une mission. C’est pourquoi il protégera votre domicile avec grand plaisir. Il saura tant vous signaler la présence d’inconnus grâce à son aboiement que l’on peut assimiler à un rugissement que vous défendre en intimidant directement des personnes mal attentionnées.

7. Un prix plutôt élevé

En France, son prix varie entre 1000 et 1500 euros à l’adoption. Mensuellement, ce chien coûte environ 80 euros pour l’entretenir et le soigner.

Sources : Woopets, Wamiz

Vous aimerez aussi :