in

Faut-il faire toiletter son chien en hiver ?

© boney - Unsplash

Alors que l’automne et ses couleurs flamboyantes disparaissent doucement, le froid commence petit à petit à pointer le bout de son nez, annonçant l’arrivée de l’hiver dans quelques semaines. Désormais, quand vous emmenez toutou en promenade, vous n’oubliez  surtout pas votre manteau… et lui, ses poils ! D’ailleurs, de peur qu’il prenne froid, les propriétaires de chiens sont généralement frileux à l’idée de faire toiletter leur compagnon à quatre pattes lors de cette période de l’année. Alors, faut-il faire toiletter son chien en hiver ?

Un pelage propre pour avoir bien chaud 

chien en train d'être lavé
© autri-taheri – Unsplash

À l’approche de l’hiver, les propriétaires de chiens ont tendance à mettre de côté le toilettage de leur animal de peur qu’il tombe malade. Toutefois, contrairement aux idées reçues, le toilettage est en réalité indispensable pour le bien-être de votre chien à cette période de l’année. En effet, la peau de votre chien n’est pas constituée de la même manière que la vôtre. Alors que nous, être humains, transpirons, le chien lui régule sa température principalement via sa respiration. 

Cependant, il faut savoir que l’état de son poil lui permet également de réguler sa température. Les poils sont en quelque sorte constitués de coussins d’air. Ces derniers vont permettre l’isolation aussi bien de la chaleur que du froid. Si votre animal est sale et que ses poils sont collés les uns aux autres ou que des noeuds sont présents, les coussins d’air ne pourront pas jouer leur rôle de manière efficace, d’où l’importance de faire toiletter votre chien. Bien évidemment, la tonte n’est pas indispensable (le mieux est de demander conseil à votre toiletteur), mais un bon bain et un coup de brosse sont véritablement utiles. Le brossage de votre chien doit être quasiment quotidien, car il vous permet en plus de vérifier qu’il n’y ait pas de puces, de tiques ou une quelconque blessure.

N’oubliez pas de sécher le poil de votre chien

deux personnes en train de brosser et sécher le poil d'un chien
© j-balla-photography – Unsplash

Si vous avez pour habitude de vous occuper vous-même de la toilette de votre chien, aucun problème ! Il faudra simplement veiller à bien utiliser un shampoing adapté. En effet, la peau de votre toutou n’a pas le même pH que la vôtre et il serait donc dangereux de le laver avec l’un de vos savons. Ensuite, pensez à bien sécher votre chien à sa sortie du bain. Avec ces températures, il est préférable que son poil soit parfaitement sec pour éviter qu’il n’ait froid ou qu’il attrape une infection. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser un sèche-cheveux sur la puissance la plus faible et la température la plus froide.

Protégez les coussinets de votre chien

chien avec une patte en l'air
© ayla-verschueren – Unsplash

Les coussinets de votre chien sont mis à rude épreuve en hiver : neige, glace, sel, etc. C’est pour cette raison qu’il est important de les vérifier régulièrement. Avant chaque sortie, ou au moins une fois par semaine, vous pouvez les masser avec un baume spécial ou bien simplement avec de la vaseline. Pensez également à lui rincer les pattes après une balade sur une route recouverte de sel de déneigement. Le sel peut effectivement brûler la peau de votre chien. 

Un manteau en renfort

chien Westie avec un manteau rouge en promenade
© ariana-kaminski – Unsplash

Si votre chien est frileux ou s’il se fait vieux, son poil ne suffira pas toujours. Dans ce cas, n’hésitez pas à lui enfiler un manteau lors de vos promenades quotidiennes. Cela peut faire sourire, mais cet accessoire s’avère parfois très utile. Si votre chien rechigne à sortir en hiver, c’est très probablement parce qu’il a froid. Essayez donc de le revêtir d’un manteau !