in ,

La nouvelle formule pour calculer l’âge humain de son chien

Crédits : iStock

Il y a de nombreuses manières approximatives pour calculer l’âge humain de son chien. La plus célèbre d’entre elle : le mythe du x7. Mais la réalité est loin d’être aussi simple. Des chercheurs ont donc décidé de se pencher sur la question de manière scientifique et ils ont mis au point une équation plus sérieuse. 

Une nouvelle étude intrigante

Le groupe de chercheurs dirigé par Trey Ideker, un professeur de médecine et de bio-ingénierie à l’université de San Diego, a publié son travail dans le journal BioRxiv. Ces scientifiques ont analysé les changements chimiques de l’ADN d’une centaine de Labradors et les ont comparés à ceux de 320 êtres humains. L’étude portait sur des chiens de 1 mois à 16 ans et sur des humains de 1 à 103 ans.

On peut évaluer le vieillissement d’un individu à l’aide d’une « horloge épigénétique » : plus il vieillit, plus son ADN se méthyle. C’est un processus par lequel un groupe méthyle (1 carbone et 3 hydrogènes) s’attache sur un bout de l’ADN.

La formule magique

L’étude a montré que les chiens ne vieillissent pas de la même manière que les hommes. Leur vieillissement est beaucoup plus rapide durant leur jeune âge, puis il ralentit petit à petit. D’où l’idée d’utiliser une formule basée sur une fonction logarithmique. À l’issue de ce travail, les chercheurs ont pu établir une équation très précise afin de convertir l’âge d’un chien en âge humain. La voici :

16 x ln (âge canin) + 31 = âge humain.

Ainsi, un chien de 2 an aurait l’équivalent de 42 ans humains (16xln2+31=42) et un chien de 12 ans aurait 70 ans. Pour faire le calcul, copiez collez « 16*ln(X)+31 » dans la barre de recherche de google en remplaçant X par l’âge du chien. Il ne faut pas oublier “ln” : il s’agit d’une fonction mathématique particulière (le “logarithme népérien”).

Researchers have developed a new formula that they believe better compares dog and human ages, and they've produced a…

Publiée par Gawler Veterinary Services sur Jeudi 6 février 2020

Les limites de cette équation

Bien que ce soit l’outil le plus précis qu’on ait, cette formule a tout de même quelques limites. L’étude n’a été réalisée que sur des Labradors. Elle manque de diversité. Il faudrait donc effectuer d’autres expériences afin d’évaluer toutes les races.

La recherche continue !

Ce pourquoi des scientifiques de l’université de Washington on lancé le « Dog Aging Project », une nouvelle étude de grande ampleur. C’est la plus vaste jamais réalisée sur le sujet. Elle durera 10 ans et portera sur 10 000 chiens. L’équipe, dirigée par les Professeurs Daniel Promislow et Matt Kaeberlein, prendra de nombreux paramètres en compte : la race, l’alimentation, le style de vie…

Non seulement cela permettra de mieux comprendre le vieillissement des chiens (et donc l’équivalent humain de l’âge canin), mais cela sera également un outil précieux pour tenter d’allonger leur espérance de vie, de ralentir l’apparition des maladies dues à l’âge et d’améliorer leurs vieux jours. La recherche continue !

Vous aimerez aussi :

Les chiens se reconnaissent-ils dans un miroir ?

La science a parlé : les chiens n’aiment pas les gens méchants avec leur maître

Les chiens ne voient pas en noir et blanc !