in

Nourrir son chien : croquettes ou pâtée, comment choisir ?

Crédits : damedeeso/IStock

La nourriture industrielle est la principale alimentation donnée aux chiens de compagnie. En tant que maître, vous vous êtes déjà sans doute demandé s’il fallait plutôt opter pour la pâtée ou pour les croquettes. Sachez que ces deux produits ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients : découvrons lesquels ensemble.

1. Les croquettes

Les avantages…

  • Longue conservation : pas de moisissures, ni de gaspillage ! 

Il s’agit d’aliments secs, qui ont donc l’avantage de se conserver longtemps. Veillez à disposer le sachet de croquettes bien fermé dans un endroit frais et sec.

  • C’est un bon moyen de combattre le tartre …

Manger des croquettes oblige le chien à mâcher et donc à faire travailler l’effort de mastication de sa mâchoire. Le frottement des croquettes contre les dents permet de les nettoyer. Des croquettes dont la forme et la texture sont spécifiques ont alors le même effet qu’une brosse à dents !

chien baille dents
Crédits : SplitShire/Pexels

Les désavantages…

  • Elles nécessitent que votre chien boive beaucoup …

Si vous ne donnez que des croquettes à manger à votre chien, il faut qu’il s’hydrate régulièrement. Un organisme qui manque d’eau est plus susceptible de développer des problèmes de reins.

En outre, bannissez les croquettes contenant des céréales (et c’est dur à trouver !) : les glucides sont difficiles à digérer pour le chien. Les protéines nécessaires à la santé du chien sont également moins présentes dans ce type de croquettes.

  • Et elles ne sont pas très appétissantes !

L’odeur et l’aspect des croquettes sont moins séduisants que ceux de la pâtée aux yeux (et à la truffe) d’un chien. Si le vôtre est difficile, rien ne vous empêche de mélanger croquettes et pâtée, croquettes et huile végétale, ou encore croquettes et légumes verts cuits !

2. La pâtée 

Les avantages…

  • Elle contient beaucoup d’eau …

Cet aliment humide va beaucoup aider votre chien à s’hydrater. Sa teneur en eau s’élève à environ 70% ! Cependant, cela signifie également qu’elle apporte peu de nutriments et qu’elle doit être mangée en grande quantité.

  • Et elle convient aux papilles difficiles !

Si votre chien est réticent à manger des croquettes, la pâtée peut être une bonne alternative. Son appétence est plus élevée du point de vue du chien. Notez cependant que la pâtée est plus chère que les croquettes.

Crédits : Ilargian Faus/Pexels

Les désavantages…

  • Sa conservation n’est pas de longue durée…

La pâtée est pleine d’eau et ne se conserve donc pas très bien. Après ouverture, elle doit être placée au réfrigérateur et consommée le plus vite possible.

  • Elle peut causer des problèmes bucco-dentaires

En mangeant de la pâtée, votre chien n’aura pas besoin de beaucoup mâcher. De plus, c’est un aliment mou qui ne va pas frotter contre les dents du chien. Au contraire, elle va avoir tendance à coller et à favoriser la formation de tartre.

N’hésitez pas à mélanger la pâtée avec des croquettes ou à donner des friandises à mâcher à votre chien pour remédier à cela. Lui brosser les dents régulièrement est aussi nécessaire.

Par ailleurs, beaucoup de pâtée (surtout en grande surface) contiennent du sucre… Aïe aïe aïe !

3. Ce qu’il faut savoir …

Ces deux types d’aliments sont pratiques et variés

Que vous choisissiez croquettes ou pâtée, vous n’avez qu’à ouvrir l’emballage et servir directement votre ami à quatre pattes. En plus, il existe de nombreux goûts de viandes ou de poissons différents. De quoi satisfaire les papilles d’un chien qui a faim !

Certains produits industriels sont même adaptés à des besoins particuliers : anti-tartre, light, pour le chiot, etc.

chiot langue
Crédits Pixabay/Pexels

Attention à ne pas acheter pas n’importe quels produits !

Vous devez toujours privilégier les protéines animales, qui ne se trouvent généralement pas dans les croquettes ou pâtées bon marché. “Graisses animales”, “protéines animales déshydratées”,… ces raccourcis permettent aux fabricants de ne pas détailler la composition de ce qu’ils vendent. Et il vaut mieux ne pas le savoir !

De même, méfiez-vous des protéines végétales, qui risquent de générer des carences chez votre chien. La farine de maïs, par exemple, peut faire office de substitut. Par contre, si la viande utilisée est bien mentionnée (“boeuf frais”, “sous-produits de boeuf”…), vous pouvez y aller !

Comment lire les étiquettes des produits ?

Vous devriez d’ailleurs vous renseigner sur comment lire les étiquettes de tous les produits : alimentaires, ménagers, d’hygiène, humains ou canins… ne négligez pas cette étape.

Certains colorants ( E110, E102, E129) et conservateurs (ethoxyquine, BHA ou butylhydroxyanisol, BHT ou butylhydroxytoluène, gallate de propyl) sont dangereux pour la santé du chien. Éloignezvous également de la mention “gomme cellulosique”, censée homogénéiser les ingrédients.

Sachez également que les aliments cités sur les étiquettes sont énumérés par ordre d’importance.

Source

Vous aimerez aussi :

Les 10 aliments interdits pour votre chien !

Cuisiner pour votre chien : 3 choses à savoir avant de vous lancer

Donner du chocolat à votre chien : est-ce dangereux ?