in

5 comportements qui montrent que vous prenez soin de votre chien

Crédits : massahirotama/Pixabay

Être un bon maître ne signifie pas uniquement donner à manger à votre chien chaque jour et lui offrir de temps en temps quelques séances de jeux et de câlins. Et pour cause, vous avez la responsabilité d’un être vivant qui compte sur vous pour subvenir à ses besoins et satisfaire son bien-être physique et mental. Pour savoir si vous prenez soin de votre chien comme il faut, voici quelques éléments à ne pas négliger. Si vous cochez toutes les cases, c’est que vous êtes un maître exceptionnel !

1. Vous ne lui faites pas faire que des promenades hygiéniques

Bien souvent, les propriétaires de chiens ne sortent leur animal que pour un rapide pipi/caca. C’est ce que l’on appelle les promenades hygiéniques. Alors certes, c’est toujours mieux que pas de sortie du tout, mais ce n’est pas en marchant cinq minutes trois fois par jour que votre chien pourra s’épanouir pleinement.

L’idéal, c’est que votre toutou puisse courir et jouer à l’extérieur (si possible avec d’autres chiens) au minimum une heure par jour. Sans compter les grandes balades que vous effectuez avec lui le week-end. Non seulement cela lui permet de se dépenser, mais en plus cela réduit le risque d’un éventuel surpoids !

2. Vous faites appel à un expert en comportement canin en cas de problème

Si vous n’êtes pas éducateur canin, vous ne pouvez pas toujours comprendre et résoudre les problèmes de votre chien. Par exemple, si votre chien est du genre fugueur, vous pouvez facilement vous tourner vers des solutions de facilité, comme le collier anti-fugue.

Or, comme l’affirment les rédacteurs du site cherrydog.fr, le collier anti-fugue est plutôt destiné à des chiens d’un certain âge et difficilement contrôlables. En effet, certaines espèces de chiens sont plus “dangereuses” que d’autres et leurs propriétaires doivent s’assurer qu’ils ne fassent de mal à personne. Certains types de colliers envoient simplement des signaux sonores aigus destinés à empêcher l’animal de mordre ou de s’enfuir. Mais d’autres possèdent des fonctions supplémentaires, comme la stimulation électrostatique ou électrique.

Toutes les techniques de dressage doivent avoir été épuisées avant de recourir à ce type de produit, car l’impulsion électrique, surtout si elle est fréquente, peut rendre un chien encore plus agressif qu’il ne l’était avant. Le plus sage est donc de demander l’avis d’un professionnel en comportement canin avant de prendre une telle décision, non sans conséquence pour l’animal ou pour son propriétaire.

3. Vous ne négligez pas ses rappels de vaccins

Même si la vaccination a un prix, elle est indispensable pour protéger la santé de votre chien. En effet, de nombreuses maladies graves et incurables peuvent être évitées grâce aux vaccins. Ces derniers permettent à l’organisme de l’animal de fabriquer des anticorps. Son système immunitaire est alors à même de se défendre contre les maladies concernées.

vétérinaire chien
Crédits : iStock

Seulement, pour que votre chien puisse continuer à fabriquer des anticorps après sa première injection de vaccin, un rappel annuel est bien souvent nécessaire tout au long de sa vie.

De plus, cette consultation vétérinaire annuelle permet d’effectuer un bilan de santé. Par conséquent, vous avez plus de chances de diagnostiquer au plus tôt une éventuelle maladie chez votre boule de poils… et donc de la soigner.

4. Vous le socialisez 

Pour qu’un chien soit heureux, il a besoin de se faire des amis ! Eh oui, tout comme nous, nos amis canins sont des animaux sociaux qui ont besoin d’établir des relations avec des membres de leur espèce. À noter tout de même qu’il est tout à fait possible qu’un chien soit de nature solitaire, mais cela reste rare.

Ainsi, que ce soit au parc, chez des amis ou dans le voisinage, il est de votre devoir de faire en sorte de provoquer des rencontres avec d’autres chiens. Non seulement cela permettra à votre toutou de s’amuser comme un petit fou, mais en plus il aura moins de risques de devenir agressif au fil du temps.

5. Vous lui brossez les dents 

Cela peut paraître surprenant, mais brosser les dents de votre chien deux à trois fois par semaine peut lui éviter bien des problèmes.

En effet, l’alimentation industrielle dont la plupart des chiens bénéficient ne permet pas d’éliminer la plaque dentaire qui se dépose sur leurs dents après chaque repas. Par conséquent, la plaque s’accumule jusqu’à former du tartre. À ce stade, un détartrage effectué chez le vétérinaire est alors indispensable.

De plus, le tartre, et de manière générale une mauvaise hygiène bucco-dentaire, peut avoir des conséquences particulièrement néfastes sur la santé de votre chien, voire même, à long terme, entraîner sa mort. Pour éviter cela, le brossage de dents est donc essentiel.

Source

 

 

 

Vous aimerez aussi : 

Mon chien s’ennuie : comment lui redonner la patate ?

Alimentation du chien : 7 aliments bons pour sa santé !

Top 6 des sports à pratiquer avec votre chien !