in

Adopter un chien maltraité : les signes et les bons gestes

Crédits : Pixabay / Alexas_Fotos

Adopter un chien c’est aussi adopter son passé. En 2018, la SPA a malheureusement enregistré un nombre record de signalements de maltraitance animale. Parce que ces animaux ont besoin d’encore plus de soins, d’attention et d’amour que tous les autres, voici nos conseils pour adopter un chien qui a été maltraité.

Comment reconnaître les signes d’un passé douloureux?

La maltraitance laisse des séquelles et elles ne sont pas toujours physiques : l’état mental du chien peut être également gravement atteint. S’il n’est pas toujours possible de connaître en détail l’histoire du pauvre toutou, certains signes ne trompent pas et les reconnaître vous permettront de mieux aborder le problème :

  • Votre chien se laisse très difficilement approcher ou caresser et il ne vous fait pas confiance OU vous suit partout sans vous lâcher et vous demande de l’attention de manière excessive
  • Il agit de manière inhabituelle lorsque vous l’approchez/vous penchez vers lui : baisse la tête, détourne le regard, se met sur le dos, etc.
  • Votre chien porte des séquelles physiques et/ou vous le soupçonnez d’avoir mal à certaines parties du corps.
  • Il devient agressif ou craintif face à des personnes qu’il ne connaît pas ou qui ressemblent à son/ses ancien(s) propriétaire(s).
chien maigre
Crédits : Pexels / Fancycrave.com

Les bons gestes à adopter envers un chien maltraité

Pour prendre soin d’un animal précédemment maltraité, il vous faudra beaucoup de patience, de volonté et d’amour.

Vous devez rétablir la relation de confiance avec votre chien et lui faire comprendre qu’il est maintenant en sécurité. Vos actions seront déterminantes pour le bon développement et le processus de guérison de votre chien. Il vous faudra être toujours vigilant(e) face à ses craintes et rester calme pour ne pas aggraver la situation. Votre attitude doit être rassurante pour montrer avec conviction à votre animal qu’il n’a rien à craindre et qu’il peut avoir confiance.

Soyez attentif à votre chien et à ses besoins sans pour autant être trop envahissant et veillez à pratiquer une éducation positive. L’important est d’établir une véritable routine pour que votre chien se sente chez lui et gagne peu à peu confiance.

Alimentation

Veillez à nourrir votre chien tous les jours, matins et/ou soirs. Son alimentation doit être de qualité et adaptée à ses besoins. Dans les premiers temps, laissez-le tranquille pendant son repas, car il se peut qu’il s’agisse d’un moment sensible dans son passé.

Espace

Votre chien a besoin d’un endroit où il se sentira à 100% en sécurité. Veillez donc à ce qu’il possède un espace bien à lui (panier ou niche d’intérieur) vers lequel se réfugier. Faites attention à bien respecter cet espace et ne le dérangez sous aucun prétexte.

chien femme qui rassure
Crédits : Pexels / Oleksandr Pidvalnyi

Jeux, balades et rencontres

Sortez votre chien tous les jours : il doit pouvoir se défouler et découvrir le monde, en particulier les traces laissées par les autres chiens. Il est très également important que votre chien puisse se sociabiliser et rencontrer ses semblables. Ces rencontres devront être bien sûr surveillées afin de s’assurer qu’elles restent une expérience positive. Les séances de jeux avec votre chien sont  aussi très importantes. Cela vous permettra de passer du temps avec lui et d’établir peu à peu une relation de confiance. Cependant, il vous faudra peut-être vous montrer particulièrement patient(e) dans les premiers temps.

Enfin, n’hésitez pas à demander les conseils d’un professionnel !

Si vous êtes témoin (ou pensez être témoin) de maltraitance animale, plusieurs numéros sont à votre disposition.

Vous aimerez aussi :

6 manières de faire comprendre à votre chien que vous l’aimez

7 comportements qui montrent que votre chien souffre

Après plusieurs abandons, cette chienne se laissait mourir…