in

Après plusieurs abandons, cette chienne se laissait mourir…

Crédits : Capture vidéo Facebook/La SPA refuge de Gennevilliers
Après plusieurs abandons, cette chienne se laissait mourir…
noté 5 - 3 vote[s]

Anaïs est arrivée dans son premier refuge à l’âge de deux ans. Croisée berger, cette chienne a vécu la mort de ses propriétaires et quatre retours au refuge après avoir été adoptée… Elle avait déjà 14 ans quand elle a enfin trouvé une famille capable de lui offrir l’amour qu’elle méritait.

Une chienne au tempérament de feu

Anaĩs est une chienne avec un fort caractère qu’elle a sûrement développé suite aux divers abandons qu’elle a subi. En effet, le personnel du refuge de Gennevilliers, dans le département des Hauts-de-Seine, s’est aperçu que son comportement changeait.

Avec l’âge, elle perdait de sa vivacité et devenait de plus en plus aigrie envers ses congénères… Voir cette pauvre chienne finir sa vie ainsi, c’était trop ! C’est pourquoi le refuge a décidé de lancer un appel pour trouver la famille qui serait capable d’accueillir cette gentille chienne.

ANAÏS 🆘 (adoptée)

Je m’appelle Anaïs Je m’appelle Anaïs et j’ai 14 ans Je m’appelle Anaïs et j’habite le box 306 du chenil Rintintin au refuge de Gennevilliers depuis 3 ans Je m’appelle Anaïs et j’ai été abandonnée 4 fois… Je m’appelle Anaïs et j’ai froid… Je m’appelle Anaïs et je n’ai plus jamais faim… Je m’appelle Anaïs et je ne sais plus rêver… Je m’appelle Anaïs et je ne m’en souviens pas… Je m’appelle Anaïs, je vous ai attendu mais je sais que vous ne viendrez plus… Je m’appelle Anaïs et je fais partie de ces petits êtres fantomatiques que l’on distingue à peine dans le fond de leurs boxes mais dont les hurlements viscéraux déchirent la nuit qui descend sur leur vie. Je ne crie pas avec ma voix, je crie avec mon ventre. Je m’appelle Anaïs et je connais l’angoisse des chiens qui arrivent, l’excitation de ceux qui partent. Je ne les supporte plus, leur présence m’oppresse, leurs aboiements me brusquent et leur détresse me transperce. Je m’appelle Anaïs et je connais les bénévoles, les salariés, ma salariée… Je connais aussi leur chagrin, leurs yeux qui se voilent et leu voix qui tremble quand ils mentent en me disant que ma famille arrivera bientôt… Je connais le bruit sourd et métallique qui ouvre ma cage pour me délivrer quelques heure, je connais l’odeur du refuge, la valse du nettoyage, cette gamelle dont je ne veux plus, les rats, les enfants qui crient devant moi, le bruit… Je connais l’épaisseur du silence qui succède inexorablement au vacarme… Je connais la douleur de la nuit… Je connais les regards portés sur ma maigreur, je connais les commentaires blessants sur mon âge. Ils ont pourtant raison… Je suis maigre et je suis vieille. A l’heure où la vie semble n’être plus que derrière moi, à l’heure du bilan, à l’heure des dernières fois je voudrais juste vous faire un câlin et m’endormir sous vos caresses bienveillantes… Je voudrais être juste le « Anaïs » de quelqu’un et gommer le matricule 305344 qui fige mes derniers instants dans la plus brute des indifférences et condamne mon souvenir à l’obscurité. Je m’appelle Anaïs et je me laisse mourir. Je m’appelle Anaïs et j’ai peur que vous ne veniez pas me chercher… #unesemainepouranaïsAnaïs est éligible au bureau des familles d'accueil, la nourriture et les frais vétérinaires sont pris en charge par la SPA: https://www.la-spa.fr/devenir-famille-accueil

Publiée par La SPA refuge de Gennevilliers sur Samedi 2 mars 2019

Une mobilisation hors du commun

Cette mobilisation a commencé par les hashtags “#UneSemainePourAnais” et “#UneFamillePourAnais”. Par la suite, c’est toute une communauté qui a relayé l’information, ainsi que des personnalités des réseaux sociaux. Pendant trois semaines, l’histoire d’Anaïs est sortie de l’ombre. De plus, Anaïs est devenue une star grâce aux photos de The Dog Project, photographe qui offre une image à la fois moderne, réaliste et attendrissante des animaux.

Au fil des jours, cette brave chienne a reçu de plus en plus de visites, ainsi que des messages de soutien accompagnés de paniers de friandises. Cette période fut riche en émotion pour l’ensemble de l’équipe du refuge. Elle se termina le 17 mars 2019, par l’adoption d’Anaïs par un jeune couple, qui s’est engagé à offrir à cette petite mamie les plus beaux jours de sa longue vie.

chien patte main homme
Crédits : iStock

Cette histoire illustre la force de la solidarité lorsque les hommes décident de se mobiliser pour une même cause. Il n’y a pas de petites actions, tous nos actes ont de l’importance et ce, à toutes les échelles !

Nous souhaitons que cette brave chienne vive tout le bonheur qu’elle mérite.

Source

Vous aimerez aussi :

Top 5 des chiens les plus loyaux et fidèles du monde

Mon chien fugue souvent : que faire ? 

Masser son chien : vertus et technique !